La Fièvre Ebola en Guinée forestière

 Thea paul 3 01
Au jour d’aujourd’hui, il y a plus d’une cinquantaine de morts comptabilisés puisqu’il n’y a pas d’information sur des cas isolés et sur ceux qui vont se faire soigner dans les villages.
J’ai eu le ministre de la santé qui est en route pour la forêt, il me dit avoir fait un communiqué et jusqu’à présent, à ma connaissance, les médias d’Etat n’en parlent pas du tout.
 
Personne ne connaît vraiment l’ampleur de l’épidémie et il faut saluer le travail remarquable de médecins sans frontières sur place, qui utilise son réseau pour alerter le maximum possible.
 
J’en profite pour présenter mes condoléances aux familles éplorées et demander aux médias d’amplifier l’information pour des mesures de précaution et d’assistance.
 
J’ai demandé à docteur Germain Gbémou, le président de la diaspora forestière, d’utiliser son réseau pour alerter au maximum.
 
Toutes les aides sont les bienvenues pour soulager nos compatriotes qui traversent cette période difficile.
Paul Théa

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×