La Guinée célèbre l’An 56 de son indépendance dans une ambiance de crise provoquée par Ebola

Images 304

La Guinée célèbre, dans un contexte marqué par la crise provoquée par la fièvre Ebola avec tous ses impacts sur l’économie, le 56è anniversaire de son indépendance acquise en 1958.

En raison de la fièvre Ebola qui sévit en Guinée et dans la sous-région, les autorités ont décidé de décaler les festivités de l’indépendance, initialement prévues le 2 octobre 2014 à Mamou, la ville carrefour située en Moyenne Guinée, au mois de décembre prochain, pour éviter tout regroupement en cette période d’urgence sanitaire nationale décrétée dans tout le pays.

En marge de cet anniversaire, le président Condé a rappelé que l’épidémie Ebola s’est déclarée au moment où tant de sacrifices ont été consentis pour constituer une base macroéconomique saine, une croissance à deux chiffres, une forte réduction de l’inflation et la signature de conventions porteuses d’investissements pour le décollage économique du pays.

Poursuivant, il a ajouté que cette épidémie s’est déclarée au moment où nous le pays s’apprêtait à passer d’une saine gestion macroéconomique à une croissance et un développement économiques permettant la production de richesses et de partage de revenus.

Ancienne colonie française, la Guinée a été l’un des premiers pays africains francophones à accéder pour la première fois à la souveraineté nationale le 2 octobre 1958 sous la houlette de son premier président, Ahmed Sékou Touré, décédé le 26 mars 1984 aux USA.

Après plus de 56 ans d’indépendance, le pays est confronté à une crise sanitaire qui a paralysé tous les secteurs de son économie alors qu’avec son sous-sol qui regorge de richesses, il est qualifié de « scandale géologique ».

Selon le ministre de l’Economie et des Finances, Mohamed Diaré, la Guinée a besoin de près de 2 milliards de dollars USD pour faire face à la fièvre Ebola, soit 135 millions de dollars pour faire face à l’épidémie, 817 millions de dollars pour le renforcement du système de santé et près de 300 millions de dollars pour soutenir l’économie fortement affectée par le virus.

Source: APA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×