La Guinée en opération séduction en Inde

Sans titre 171

Une importante délégation guinéenne conduite par le ministre du Commerce séjourne actuellement à New Delhi, en Inde, avec pour mission spécifique de convaincre les participants à la 11e édition du Conclave CII-Exim Bank d’investir en Guinée.

Depuis la fin de l’épidémie d’Ebola, la Guinée multiplie les efforts pour faire revenir les investisseurs. Tous les importants rendez-vous d’affaires sont mis à profit.

Après le Forum d’affaires Guinée-Maroc à Conakry en janvier, suivi du Forum d’investissement et de commerce entre le Royaume-Uni et la Guinée (UK-Guinea Trade & Investment Forum) le 24 février, et la Table-ronde d’investisseurs sino-guinéens à Conakry courant mars, le gouvernement guinéen vient de dépêcher une importante équipe à New Delhi.

Celle-ci représente la Guinée au 11e Conclave CII-Exim Bank qui se tient les 14 et 15 mars courant. Cette dynamique des rencontres illustre la volonté du gouvernement guinéen d'attirer les investisseurs étrangers afin de redynamiser une économie qui a été lourdement affectée par l’épidémie d’Ebola.

Conduite par Marc Yombouno, le ministre du Commerce, cette délégation, composée des hauts cadres du ministère de l’Industrie et des PME et de l’Agence de promotion des investissements privés, débarque en Inde avec pour termes de référence : «Vendre la destination Guinée à l’international».

Il s’agit pour cette mission de séduire la Confédération des industries indiennes (CII) et de convaincre les décideurs indiens à orienter certains de leurs 2.534 projets identifiés lors de la 10e édition vers la Guinée.

L’APIP-Guinée espère surtout engranger une part non négligeable de la ligne de crédit supplémentaire de 10 milliards de dollars US annoncée à l’occasion de l’édition précédente du même forum.

Selon l’APIP Guinée, «cette rencontre économique sera l’occasion pour la délégation guinéenne de présenter au secteur privé indien et les multinationales présentes sur la place de New Delhi, les opportunités d’investissements en Guinée».

Elle espère, à l’issue de ce rendez-vous d’affaires, l’établissement de partenariats pouvant déboucher sur des actions «concrètes et stimuler l’intérêt des investisseurs indiens pour la prise de participation dans les investissements en Guinée».

Ougna Elie Camara

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×