La Guinée et le Liberia s'accordent sur l'extradition des personnes en conflit avec la loi

Garde des sceaux de guine e monsieur mohamed lamine fofana 681x511Dans le cadre de la coopération en matière de sécurité transfrontalière, la Guinée et le Liberia s'engagent désormais à faire application d'une convention sur l'extradition de toutes personnes en conflit avec la loi dans l'un des deux pays de la sous-région ouest-africaine.

En marge de la visite de travail et d'amitié du président libérien Georges Weah en Guinée, le ministre guinéen de la Justice, Mohamed Lamine Fofana, et son homologue libérien Frank Musah Dean Jr. ont largement échangé vendredi sur cette entente bilatérale.

Selon la cellule de communication du ministère guinéen de la Justice, en application des termes de l'extradition, "les deux Etats s'engagent à se livrer réciproquement, selon les règles et les conditions déterminées dans la convention, les personnes se trouvant sur le territoire de l'un d'eux, et qui sont poursuivies ou condamnées par les autorités judiciaires de l'autre".

Cette vision étatique entre la Guinée et le Liberia s'inscrit dans une logique de lutte globale, efficace et cohérente contre la criminalité sous toutes ses formes ainsi que le terrorisme en Afrique de l'ouest.

Pour ce faire, les deux Etats membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest (CEDEAO) et de l'Union du fleuve Mano ont également prévu dans le présent protocole des paramètres qui concernent l'échange d'informations, de témoignages, de dépositions et de tout acte judiciaire et extrajudiciaire en matière civile, sociale, commerciale et administrative.

Source:Xinhua

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site