La Guinée préoccupée par le sort de ses routes

Emi 485035

Les autorités guinéennes ont fait cas ce jeudi de leur préoccupation du sort du réseau routier national, après un constat alarmant dressé par le département des Travaux publics, selon lequel les routes sont souvent livrées "à toutes sortes d'agressivités dues aux surcharges, au mauvais comportement des usagers et des riverains".

Ainsi dans un projet de loi élaboré dans ce sens et soumis à l'appréciation du gouvernement, il est indiqué que le patrimoine routier de la Guinée est d'environ 43.301 km de réseau routier national hors voiries urbaines dont seulement 2.346 km de routes revêtues.

Le département des Travaux publics propose que le principe "de casseur/payeur soit désormais appliqué à l'égard de ces derniers".

Le contenu de ce projet de loi porterait, entre autres, "sur la consistance du patrimoine routier, les règles concernant l'usage de la route, les règles fixant les conditions des contrôles techniques des véhicules et du pesage routier, les sanctions infligées aux usagers qui contreviennent aux règles fixées".

Le gouvernement guinéen serait ainsi convenu ce jeudi de "la nécessité de régler la tutelle du patrimoine routier et d'avoir des entités qui gèrent les routes avec des moyens appropriés".

Il a été également question de la mise en place "de façon prioritaire de l'ordre dans l'espace public et de réorganiser le transport routier à Conakry".

Des actes réglementaires seraient aussi prévus pour des sanctions financières et la codification des routes, parmi les mesures envisagées par les autorités.

Source:Xinhua

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site