La Guinée se dote d'un nouveau code de l'aviation civile conforme aux normes internationales

c8d18d44c8f2c21abc17e46d666782b3-300x300.gif

Dix-huit ans après l'adoption du code de l'aviation civile en 1995, la Guinée se dote d'un nouveau code régissant l'administration de l'aviation civile conformément aux normes internationales, afin de régulariser l'aviation civile et garantir la sûreté dans le secteur.

Transmis au Conseil national de Transition (CNT, institution parlementaire de la transition), le document a été adopté à l'unanimité lors de la plénière du mercredi, en présence du ministre délégué au transport et des cadres de l'aviation civile.

Malgré l'ampleur des changements survenus dans le secteur et des mutations profondes qui se sont opérés, la législation guinéenne n'a connue aucun amendement ou modification pour être conforme au contexte international et pour satisfaire aux nouvelles exigences du moment. C'est pourquoi la Guinée ne peut pas se permettre d'être en marge de ces mutations sans prendre des dispositions adéquates pour s'adapter aux nouvelles contraintes du transport aérien en mettant en place une réglementation qui prend en compte tous les aspects liés au développement du secteur aérien, a indiqué le ministre.

Devenu obsolète, la refonte du code de l'aviation civile de 1995 va permettra de répondre aux attentes des acteurs opérants dans le secteur en vue d'être conforme aux normes de l'organisation de l'aviation internationale (OACI), de la commission africaine de l'aviation civile (CAFAC), de la CEDEAO et de l'OHADA.

Selon les données statistiques officielles, le trafic du transport aérien est en progression avec plus de 340 000 passagers enregistrés par an à l'aéroport de Conakry. Cette légère augmentation s'explique par l'arrivée de nouvelles compagnies aériennes de renommée internationale desservant la Guinée, la modernisation de l'aéroport de Conakry et surtout grâce à la politique d'ouverture prônée par les nouvelles autorités du pays, avec à la tête le président guinéen Alpha Condé.

Pour le ministre Traoré, les négociations avancent à "grands pas" avec les partenaires techniques et financiers pour nantir la Guinée de sa compagnie aérienne qui sillonnera les cieux avec les emblèmes du pays. Dans la même lancée, le pays s'attelle actuellement à réhabiliter les aérodromes domestiques afin de relancer le transport aérien en direction de l'intérieur de la Guinée.

Source:Xinhuanet

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site