La problématique de l'emploi des jeunes au centre des Journées nationales de concertation

k1293879.jpg

Le gouvernement guinéen en collaboration avec ces principaux partenaires techniques et financiers, a donné lundi le coup d'envoi des Journées nationales de concertation sur l'emploi des jeunes en Guinée, a constaté un correspondante de Xinhua sur place.

C'est la Première Dame de la République Mme Condé Djenè Kaba, qui a lancé les travaux de ces journées de concertation en présence des membres du gouvernement, des partenaires au développement et de plus de 60 participants, venus des ONG de développement, des structures d'emploi et de formation des jeunes, à travers le pays.

Selon le ministre de la Jeunesse et de l'Emploi-jeune Sanoussy Bantama Sow, cette rencontre va permettre aux cadres et partenaires d'échanger sur la ''problématique'' de l'emploi-jeune, afin de cerner de plus près l'ensemble des paramètres liés à la formations et l'emploi des jeunes dans le pays.

Pour lui, la présente rencontre s'explique par la nécessité d'une action forte que le gouvernement engage en faveur de l'insertion ''socioprofessionnelle'' des jeunes guinéens.

"L'analyse de la situation sur l'employabilité des jeunes, doit nous aider à l'élaboration d'une politique de l'emploi jeunes, basée sur le programme d'appui à l'emploi des jeunes qui existe depuis 2007", a fait remarqué le ministre, avant d'ajouter que ''l'emploi des jeunes est une question transversale'' qui selon lui, demande l'implication de tous.

Selon la directrice adjointe pays-PNUD, son institution a déjà mobilisé 5 millions de dollars pour appuyer le programme d'emploi des jeunes, dont le document peut servir de référence en matière de solution à l'auto emploi des jeunes urbains et ruraux.

Pour sa part, la Première Dame a souligné que le gouvernement mettra tout en oeuvre pour ''l'épanouissement'' et la ''promotion'' des jeunes,'' socle de tout développement en Guinée.

"La question de l'emploi des jeunes est une questions de sécurité nationale", a précisé Mme Condé Djénè Kaba, pour qui, les jeunes ont contribué dans le combat pour l'instauration de la démocratie en Guinée.

Elle a donc appelé tous les acteurs, à s'impliquer davantage pour le développement des ''initiatives'' et la création des conditions de l'auto prise en charge des jeunes, grâce à l'implantation des entreprise dans la pays.

"Le président de la République et le gouvernement sont en train de prendre des initiatives courageuses pour l'épanouissement des jeunes", a conclu la Première Dame.

 

© Copyright Xinhuanet

Source:Xinhuanet

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×