Le verdict du procès impliquant le gouverneur de Conakry se réduit au paiement d'une amende de 100 euros

239832.jpg

Le verdict du procès intenté par l'ONG de défense des droits humains "Les mêmes droits pour tous" contre le commandant Sékou Resco Camara, gouverneur de la ville de Conakry, est tombé dans la nuit du mercredi, au tribunal de première instance de Kaloum, avec la condamnation de l'officier au paiement d'un million de francs guinéens soit 100 euros comme amende.

La Cour n'ayant retenu au final comme chef d'accusation que "le délit d'empiètement de l'autorité administrative dans le judiciaire'', contre Sékou Resco Camara.

Les autres chefs d'accusations dont "l'usurpation de titres, menaces, injures publiques, violences, voies de faits, diffamation, dénonciation calomnieuse et complicité" qui avaient été énumérés par la Cour n'ayant pas été pris en compte.

Le gouverneur de Conakry a été aussi sommé par le tribunal à payer un franc symbolique aux membres de l'ONG "Les mêmes droits pour tous", ayant porté plainte contre lui, dont Maître Foromo Frederick Loua.

Les coaccusés de Sékou Resco Camara à savoir le commandant Amadou Camara, chef de la Brigade spéciale d'intervention de la police urbaine (BSIP) de Conakry et le Colonel Alfred Sovy, directeur de la Sécurité urbaine de Conakry, ont été relaxés sans aucune peine.

Ce procès constitue une première en Guinée, avec la comparution d'un haut cadre de l'Etat devant les tribunaux.

 

 

Source:Xinhuanet

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site