La veuve de Diallo Telli parle.

Hadja Kadiatou Telli Diallo, raconte.

Dans ma série, parlons de nos ainés, il y a bien longtemps que je voulais parler aussi des grandes Dames qui ont beaucoup contribué dans l’histoire de la Guinée.Une amie m’envoya un courriel pour savoir si j’avais écouté l’interview de la veuve de Diallo Telli sur RFI ; la réponse fut non ; aussitôt je contactai mon frère Alpha Oumar Telli Diallo pour en savoir plus ;

c’est ainsi que je su que la veuve de Diallo Telli vivait au Canada.Elle accepta ma demande d’interview et me voici quelque temps plus tard à Montréal ; ce fut pour moi un plaisir de rencontrer AOT en personne et inutile de vous dire que toute la famille fut très agréable avec moi. J’ai été très précis dès le départ ; n’étant pas historien, ma seule méthode consiste à demander aux invités de ne me raconter que les faits vécus et c’est ainsi que la veuve de Diallo Telli, me raconta patiemment son parcours scolaire en Guinée et au Sénégal ; sa rencontre avec celui qui sera plus tard son mari, le début de la carrière de Diallo Telli au Sénégal ; les passages aux Nations Unis et à l’organisation de l’Unité Africaine ; les conditions du retour en Guinée et enfin les circonstances de l’arrestation de Diallo Telli. Pendant près de 3 heures, Hadja Kadiatou Telli Diallo me raconta leur histoire ; les persécutions qui suivirent l’arrestation de son mari et son obligation de faire sortir ses enfants avant de sortir plus tard de la Guinée. Elle m’a aussi parlé de la fondation Diallo Telli et de la plus haute distinction de l’Afrique du Sud ; le prix Oliver Tambo, décerné à son mari. Mon Analyse : Ce ne fut pas une épreuve facile mais c’est dignement, avec le sourire ou l’air sérieux en évoquant les moments difficiles, que Mme Telli Diallo me raconta les faits tels que vécus ; en aucun moment, je n’ai ressenti de la passion ou de la haine ni dans la voix, ni sur le visage.Je tiens à remercier tout particulièrement toute la famille de A.O.T Diallo pour l’accueil formidable ; ensuite je me trouve chanceux et très honoré d’avoir recueilli tous ces témoignages.Le courant est bien passé avec Hadja Kadiatou Telli Diallo et j’avoue être encore sous le charme.Je trouve que ce témoignage tombe à point nommé car avec les derniers événements dans notre pays (vrai ou faux, la suite nous édifiera), tout porte à croire que l’histoire se répète.Le combat de Hadja Kadiatou Telli Diallo, comme elle le dit, n’est pas seulement pour son mari, mais qu’après plus de cinquante ans d’indépendance, notre pays doit s’en sortir enfin.Sommes-nous sur la bonne voie ?La vidéo sera bientôt disponible.Ma prochaine invitée sera Mme Jeanne Martin Cissé.NB : J’ai formulé une demande d’interview par personne interposée, à Mme André Touré et pas de suite pour l’instant.

Paul THEA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site