Le 08 mars 2012 ou autonomisation de la femme rurale

« Autonomiser les femmes rurales : en finir avec la faim et la pauvreté » est le thème retenu par l’ONU pour la célébration de la journée internationale de la femme 2012. Michelle Bachelet, Directrice exécutive d’ONU Femmes, dans son message n’a pas utilisé la langue de bois pour poser les problèmes que rencontrent encore les femmes malgré presque 100 ans de célébration de leur journée.

La femme rurale est à l’honneur et nous en profitons pour lui rendre spécialement hommage. En effet s’il nous reste encore un minimum d’espérance, c’est grâce à ces millions de femmes qui vivent dans nos campagnes travaillant avec une houe pour nourrir notre continent.

Le thème de cette année pose un problème réel que les décideurs semblent encore ignorer. Dans un contexte de polygamie, de sous-emploi, de non respect du droit foncier qui donnent toutes les terres aux hommes alors que ce sont les femmes qui les mettent plus en valeur,  il nous revient de continuer à mettre une pression continue à nos hommes pour qu’ils comprennent qu’on ne peut « autonomiser les femmes rurales » que si on les permet d’hériter les terres qu’elles mettront librement en valeur.

L’autonomie des femmes rurales  ne peut se matérialiser  que si elles bénéficient d’une formation et assistance technique conséquentes, des retombées d’une micro-finance rurale pour soutenir les petits projets ruraux qu’elles ne cessent d’initier.

En Guinée, le ministère  des affaires sociales, de la promotion féminine et de l’enfance devrait être aux côtés des braves femmes de campagne, pour leur permettre  d’exposer aux populations de l’intérieur comme de la diaspora,  les difficultés qu’elles rencontrent. Car  ce sont des initiatives privées  accompagnant celles de l’état, que nous redonnerons aux femmes la place qu’elles méritent au sein de notre société.

Un appel aux experts, volontaires, patriotes de Guinée et de la diaspora, amis de notre peuple pour soutenir avec des petits prêts, des dons matériels, des conseils aux femmes rurales. Elles méritent une meilleure et plus longue vie,  des meilleures conditions de travail, un épanouissement véritable comme toutes les femmes du monde. Ainsi nous réduirons la faim et la pauvreté dans notre continent. Nenehawa.com souhaite une bonne fête à toutes les femmes du monde.

Que toutes les femmes  restent bénies

Nenette Baldé pour nenehawa.com

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×