Le budget 2019 du gouvernement défini à plus de 2,4 milliards de dollars

BudgetLe budget pour l'exercice 2019 de l'Etat guinéen s'équilibre en recettes et en dépenses à plus de 23 mille milliards de francs guinéens (GNF, monnaie locale), soit 2,4 milliards de dollars, a déclaré mercredi le président de l'Assemblée nationale Claude Kory Kondiano, lors de la clôture de la session consacrée à l'adoption du projet de loi de finances rectificative.

Rappelant que les recettes publiques ont plutôt augmenté par rapport à la loi de finances initiale, M. Kondiano a toutefois noté que les dépenses ont augmenté plus vite, ce qui a fait que le déficit budgétaire global passé à 2,70% du produit intérieur brut (PIB) dans la loi de finances rectificative, contre 2,36% dans la loi fe finance initiale.

Pour faire face aux engagements de financement tout azimut dans le cadre du programme national de développement économique et social, le président de l'hémicycle guinéen a, au nom de tous les députés a interpellé le gouvernement sur la nécessité de mobilisation de toutes les ressources internes voir externes pour répondre aux exigences de développement des populations.

Le président du parlement a ajouté que "pour faire face à ce déficit qui représente 2,7% du PIB, la représentation nationale autorise le ministre de l'économie et des finances à trouver des moyens sous forme, notamment d'emprunts, autrement dit à s'endetter", car a-t-il fait remarquer, la Guinée fait partie des pays à niveau d'endettement très modéré.

A noter que la clôture de la session extraordinaire consacrée à la loi de finances rectificative pour l'exercice 2019 intervient dans un contexte économique particulier pour la Guinée, avec la conclusion des négociations avec la Banque mondiale d'un accord de prêt de 100 millions de dollars au lieu des 40 millions qui étaient prévus dans la loi de finances initiale.

Dans le même cadre, le pays a signé avec la France en janvier dernier d'une convention de financement d'un montant de 10 millions d'euros, laquelle inclut également le versement au gouvernement guinéen, par la société téléphonique (Orange Guinée), d'un montant de 90 millions de dollars correspondant aux prix de la licence d'exploitation 4G.

Source:Xinhua

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site