Le centre Ebola de Donka atteint ses limites physiques (MSF)

000 par7265091 0

Face à une nouvelle flambée du virus Ebola à Conakry, capitale de la Guinée, la capacité d' accueil du centre Ebola de Médecins sans frontière (MSF) arrive à saturation, selon un communiqué de MSF reçu jeudi.

MSF avertit que Conakry risque de faire face à une augmentation massive de nouveaux cas.

Selon l'organisation humanitaire, alors que le mois de juillet laissait présager la fin de l'épidémie en Guinée, on constate aujourd'hui plus de 120 patients, dont 85 confirmés, pris en charge dans les deux centres de gestion des cas Ebola de MSF du pays.

Le 6 octobre, le centre Ebola de Donka, au coeur de Conakry, a acceuilli 22 patients dont 18 en provenance de la région de Coyah, située à une cinquantaine de kiliomètres à l'est de la capitale.

Ce centre fait face à ses limites physiques avec l'arrivée sans précédent de nouveaux patients, indique le communiqué de MSF.

"Il y a trois chaînes de contaminations actuellement présentes dans quatre quartiers de Conakry. Avec cette nouvelle chaîne de Coyah (...), ainsi que celles de Forécariah et Dalaba (...), nous risquons d'être débordés. Aujourd'hui, le centre, initialement prévu pour 3 mois, est confronté à ses limites physiques. Le réaménagement en cours du site afin de maximiser l'espace disponible risque de ne pas suffire", a affirmé Stéphane Hauser, responsable du projet de Donka.

"J'appréhende le jour où on devra prendre la décision de refuser des patients par manque de places", a déclaré Hauser. A ce jour, plus de 130 personnes travaillent au centre de Donka,qui a reçu 220 cas confirmés depuis le début de l'intervention. 105 patients sont sortis guéris.

MSF a souligné l'importance de renforcer les équipes médicales et sanitaires pour garantir la qualité des soins prodigués.

"Nos équipes font preuve d'un courage incroyable. Face aux décès incessants, parfois d'anciens collègues de l'hôpital, et aux horreurs auxquelles, ils ont dû faire face depuis six mois dans des conditions de travail inimaginables, on ne constate aucune défection", a affirmé Stéphane Hauser.

MSF a également dispensé des formations au personnel médical du ministère guinéen de la Santé et de partenaires locaux, dont la Croix-Rouge guinéenne, ajoute le communiqué.

Source:Xinhua

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×