Le coupable est dévisagé mon Père, il s'appelle Paul Théa

Encore et encore, l’affaire Nafissatou fait couler beaucoup d’encres et de salives.

Nul besoin de revenir sur la genèse de cette affaire qui passionna le monde entier ; j’avais reçu un message d’un ami français, pour m’informer que certains médias de son pays, préparaient une campagne de dénigrement contre notre compatriote et notre pays;

de faire quelque chose ; ensuite, une parente guerzé, me demanda de l’aider à faire un documentaire pour raconter sa vie et notamment, le viol, dont elle fut victime.

 

Dans un premier, temps, j’avais écris un article intitulé « Affaire Nafissatou » pour expliquer ma position et de mon initiative et par lsa suite, contacté différents sites guinéens et différents journalistes dont Georges Léonard Sagno, de mon intention de mettre sur pied un comité de soutien des médias guinéens afin de ne pas laisser cette Dame se massacrer ; un journaliste me proposa d’en être le coordinateur.

 

J’ai expliqué à qui voulait l’entendre, que je crois à la présomption d’innocence et aussi au bénéfice du doute et de ce fait, j’aimerais que les gens laissent la justice tranchée mais que médiatiquement, il y avait deux poids, deux mesures ; donc Georges Léonard Sagno me demanda de lui envoyer le texte et une autre de mes photos, pour faire la différence avec les autres sites ; j’ignore, s’il le publia.

Entre autre Mr Sagno, toujours lui, me demanda d’animer une émission dans leur radio et ma réponse fut, qu’avec mes déplacements pour mes documentaires, je n’avais pas le temps de le faire. A mon avis, je n’ai jamais eu de conflit avec ce Monsieur.

 

J’étais à New York pour faire le reportage de la manifestation pour Nafissatou et les images sont dans youtube.com et quand l’affaire a été jugée irrecevable, je l’ai déploré et je n’ai plus rien fait.

 

En ce jour du 15 novembre 2011, j’ai eu eu message sur mon répondeur que l’on parle de moi dans le forum de la diaspora des forestiers et voici ce que je trouve ; un texte d’un père Loua et le message de Mr Georges Léonard Sagno.

 

 Ma réponses à la fin.

 

Texte du père Loua.

 

<< Nafissatou Diallo en route vers la Guinee?>>

 http://www.africa1.com/spip.php?article13915

 

Que de reactions, que de mails, que de coups de fil apres qu'une Guineenne (Nafissatou Diallo) avait ete annoncee violee par un homme d'un certain rang (Dominique Strauss). Un homme, un Ivoirien, m'appellait deux jours apres, de la France, pour me dire Pere LOUA, je suis sure que tu dois connaitre des gens de la communaute guineenne a New York, appelle-les pour leur dire de demander a votre soeur Nafissatou Diallo de retirer sa plainte car le Mr va croupir ou mourir en prison. Je lui avait repondu en disant que les USA sont un etat de droit et que la justice fera son travail suivant la verite. Je le persuadais d'ailleurs que la force des USA c'est surtout la capacite et les moyens de faire des enquetes minutieuses. Nous connaissons la suite. A la genese d'une telle histoire se trouve une seule chose: l'argent. L'amour exagere de l'argent et du pouvoir, vous pousse inevitablement dans la gueule du diable.

Quelle image de la femme Africaine en general et de la femme guineenne en particulier, notre soeur Nafissatou nous laisse-t-elle sous les yeux des USA et du monde entier? Ne soyons pas surpris que les Americains durcissent encore et encore les conditions d'immigrations et de naturalisation sur leur sol. Comme quoi, nous sommes de veritables ambassadeurs de nos pays partout ou nous sommes. Une personne peur honorer son pays ou encore ternir l'image de son pays. Certaines femmes guineennes sont-elles pretes a redorer le blason ternis par notre soeur? Sachons que meme si on le dit "qu'il n'y a pas de poubelle ou l'on jette un mauvais enfant'', lorsqu'un enfant est mauvais on le jette dans les bras et la responsabilite de sa mere. Voila pourquoi on demande de rapatrier Nafissatou dans sa Guinee natale. Que cela serve de lecon a tous les guineens de la diaspora.

 

Ou sont passes les fans et club de soutien a Nafissatou Diallo comme annonce sur certains sites au mois de mai et juin passes? »

 

Message de Georges Léonard Sagno : Le coupable est devisage mon Pere, il s'appelle Paul Thea, president du fan club Nafissatou Diallo. La presse doit l'interroger a nouveau pour avoir sa reaction apres tout. ''Un de mes profs m'a dit un jour que tout ce qui brille n'est pas de l'or et tout ce qui vole n'est pas oiseau''. N'est ce pas?

Bonne journee!

GLS

Ma réponse:

 

J’assume tous mes textes sur le net, car ils expriment ce que ma conscience me dicte de faire ; je ne connais pas Naffissatou Diallo, je n’ai jamais eu de contacts directes ni avec son avocat, ni avec sa famille ; il se trouve que dans ce cas de figure, jusqu’à l’éclatement de la vérité, j’ai tendance à m’incliner du coté des opprimés ; je suis resté sur ma faim comme beaucoup de personnes ; disons nous la vérité, chacun est resté sur sa position, car au départ, DSK avait tout nié avant de dire qu’il y a eu acte consensuel ; ce que nie la Dame ; alors, à parole contre parole, chacun peut extrapoler à sa manière.

 

Nous sommes dans les médias donc nous savons comment ça marche ; un grand quotidien de New York qui avait mobilisé de grands moyens, disait qu’à part l’immigration, il n’y avait rien à reprocher  à Nafissatou et un autre de la même ville, ne montrait que le coté négatif ; les médias sont ils des paroles d’évangiles ?  A chacun ses tendances et ses intérêts, c’est bien connu.

 

Ainsi quand un enfant est mauvais, on le jette dans les bras et la responsabilité de sa mère ; et le père dans ce cas ?  Aux hommes les bons rôles et aux femmes les conséquences d’une éducation ratée ; lisez le roman «  Liens de mariage » d’Aissatou Barry qui en parle en long et en large. Pauvre Guinée et drôle d’affirmation de la part d’un prêtre.

 

Le durcissement de l’immigration en Europe date d’il y a longtemps, je le sais car j’y vivait et les USA le font depuis l’attentat du 9 septembre 2009; si l’on devait expulser tous les africains qui ont un peu forcé sur leur cas, pour avoir un permis de séjour, je crois qu’il faudrait des bateaux entiers ; à mon humble avis.

 

Je n’ai pas crée un fan club mais un comité de soutien à une compatriote  dans une turbulence médiatique, en tant qu’homme de média et franchement je n’ai aucun regret ; je l’aurais fait pour une Keita, une Haba, ou une Sylla, etc. Peu importe, c’est dans ma nature.

 

A Monsieur Sagno, avant de poser cette question toute simple ; j’aimerais vous parler un peu de moi (je trouve que le tutoiement n’est plus de mise) ; en décembre 2011, je fêterai mes 51 ans (je n’ai peut être pas l’air, mais c’est vrai) ; je suis parti de la Guinée je n’avais pas encore 19 ans ; j’ai étudié en France sans bourse et dans des conditions difficiles pour me faire une place au soleil, je n’ai jamais participé à une affaire louche ou chercher de l’argent facile ; mes records parlent pour moi ; je me suis toujours battu dans la légalité et si je n’avais pas eu des déboires dans notre pays, je ne serai pas aujourd’hui aux USA ; mon rêve de tout temps est de travailler en Guinée,  de mes créations, tout simplement.

 

Je n’ai vu dans l’affaire Nafissatou aucune opportunité à saisir ; il m’arrive souvent de faire des articles ou faire des vidéos pour faire connaître des personnes, des œuvres ou des activités sans demander un seul sous.

 A mon âge, je sais reconnaître l’or et faire la différence entre un oiseau et un avion.

 

Ma question est toute simple, dites moi, en quoi suis-je coupable dans l’affaire Nafissatou ?

 

J’avais parlé de votre proposition d’animer une émission chez vous et un collègue, m’avait prévenu (je n’y avait pas cru), que vous êtes parmi les quelques forestiers qui ont encore à travers de la gorge, mon opposition à Dadis.  Le ciel s’éclairci à présent.

 

Je peux m’expliquer devant tout média et DSK doit avoir le triomphe modeste car comme le disait une française, dossier irrecevable, ne veut pas dire innocent.

Eh oui, même une prostituée, qui crie au viole, a droit à un jugement de justice.

 

NB : si je n’ai pas une explication plausible ou alors des excuses publiques, je serai obligé de porter plainte contre vous ; nous sommes aux usa ; l’on accuse pas  impunément.

Paul THEA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site