Le gouvernement accorde une subvention annuelle d'un milliard de francs guinéens à la presse nationale

 

logo-presse.jpg

Le gouvernement guinéen à travers le Conseil national de la Communication (CNC), l'instance de régulation de la communication et de l'information en Guinée a décidé d'accorder une subvention annuelle d'un milliards de francs guinéens (1 USD = 6 700 GNF) à toute la presse nationale.

La présidente du CNC, Mme Martine Condé a demandé aux différentes associations de presse, enregistrées dans le pays, à savoir l'Association guinéenne des éditeurs de la presse indépendante (AGEPI), l'Union des radios et télévisions libres de Guinée (URTELGUI) et l'Association guinéenne de la presse électronique (AGUIPEL), de déposer les grilles de répartition de ladite subvention, afin que les ayant droit puissent entrer en possession de leurs dûs.

En 2009, le président de la junte militaire au pouvoir Moussa Dadis Camara, avait accordé à titre personnel un montant de trois milliards à l'ensemble de la presse nationale, pour soutenir leur efforts dans un contexte économique et social très dur à l'époque.

L'année dernier, malgré des multiples tentatives, la subvention annuelle de la presse n'avait pas été payée, selon les présidents des différentes associations de presse interrogés.

Dans la loi de finance initiale et rectificative 2011 examinée et adoptée, le Conseil national de Transition (CNT), organe législatif transitoire, a revu cette subvention à la hausse pour atteindre une somme de 14 milliards de francs guinéens.

Mais cette loi entre en application à partir de l'année 2012.

 

© Copyright Xinhuanet

Visiter le site de: Xinhuanet

Source:Xinhuanet

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site