Le gouvernement décide de réduire de 20% le train de vie de l'Etat

2109 12525 reduction du train de vie de l etat le gouvernement passe a la vitesse superieure lFace à la conjoncture économique actuelle, le gouvernement guinéen décide de réduire jusqu'à 20% le train de vie de l'Etat avec des mesures de restriction, a annoncé à la télévision nationale le ministre guinéen du Budget, Ismael Dioubaté.

Cette mesure de restriction et de lutte contre la corruption et le détournement des fonds publics par des agents étatiques permettra de réduire sensiblement les budgets de fonctionnement des départements ministériels, conformément aux termes de références de la loi de finances initiale de 2019, déjà adoptée par le Parlement guinéen.

La réduction de 20% du titre 3 de la loi de finances initiale de 2019 relatif au train de vie de l'Etat correspond à un montant total de 404 milliards de francs guinéens (43,9 millions de dollars), a noté le ministre, avant d'ajouter que ce fonds a été orienté vers les secteurs porteurs de croissance, à savoir le secteur primaire (l'agriculture, l'élevage) et les secteurs sociaux de base (santé, éducation, infrastructures).

Toute chose qui permettra de réduire la pauvreté avec les inégalités sociales, la création des emplois en mettant en place des fonds pour les filets sociaux de base.

Grâce à l'accompagnement des partenaires au développement, plus de 50 milliards de francs guinéens (5,4 millions de dollars) sont prévus pour la réduction des inégalités sociales.

Se faisant, un fonds de garantie pour l'habitat social a été instauré par le gouvernement avec la mise à disposition de 25 milliards de francs guinéens (2,7 millions de dollars) avec l'appui de la Banque centrale de la République de Guinée et les banques primaires implantées dans le pays. Il est destiné à accorder des lignes de crédits aux citoyens et surtout aux fonctionnaires guinéens pour s'offrir un habitat social digne de nom.

Par ailleurs, le ministre du Budget a annoncé le paiement dès janvier 2019 de la subvention gelée en 2018 de la presse guinéenne.

Pour sa part, le ministre de l'Economie et des Finances, Mamadi Camara, a précisé que le Fonds monétaire international (FMI) a estimé récemment que la deuxième revue du programme économique et financier de la Guinée, appuyé par la facilité élargie de crédit, a été concluante.

Ce qui prouve, a-t-il dit, que le budget de la Guinée est bien géré et c'est une très bonne nouvelle pour le gouvernement.

Selon lui, au cours des trois dernières années, le taux de croissance annuelle du pays s'est situé autour de 8,8%, alors que la moyenne continentale est de 2,6%.

La Guinée n'a jamais enregistré une telle performance en termes de gestion économique et financière dans l'histoire de la Guinée, a-t-il estimé, avant de mettre l'accent sur l'investissement massif du gouvernement sur des secteurs de croissance comme la route, l'énergie, la santé, l'emploi et l'éducation.

Source:Xinhua

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site