Le gouvernement guinéen réitère son engagement à faire la lumière sur les tueries survenue dans une mine de Vale

6-2.jpg

Le gouvernement guinéen a réitéré son engagement à faire toute la lumière sur les événements malheureux survenus dans la localité de Zogota, en Guinée forestière dans la nuit du 3 août 2012, lors de la visite effectuée par le Premier ministre Mohamed Saïd Fofana sur les lieux, a-t-on appris mardi de sources officielles.

L'étape de Zogota s'inscrivait dans le cadre d'une tournée entamée la semaine dernière par le Premier ministre en Guinée forestière destinée à sensibiliser les populations de cette région autour des "idéaux de paix et d'unité du président Alpha Condé", qui a porté son choix sur N'Zérékoré, la capitale forestière pour abriter les festivités du 55ème anniversaire de l'indépendance de la Guinée.

A Zogota, Mohamed Saïd Fofana a invité les populations à privilégier "la paix et l'unité nationale". Il les a exhortées à "mettre balle à terre", pour ne pas décourager les investisseurs.

En tout cas, le Premier ministre guinéen a prévenu que son gouvernement ne tolérera plus "l'anarchie", faisant référence à des "gens qui s'arment de fusils et de machettes pour se faire justice en s'attaquant à des installations", comme ce fut le cas dans cette localité où les installations de la société minière brésilienne Vale furent saccagées en juillet dernier.

C'est suite à ces incidents que 5 villageois trouvèrent la mort, lors d'une intervention attribuée à des forces de sécurité, par des ONG locales de défense des droits humains.

Concernant ces tueries, le Premier ministre guinéen a promis que justice sera faite.

Le ministre d'Etat à la Justice Christian Sow, qui était à ses côtés lors de ce voyage a déclaré dans son intervention que "seule la vérité unie", ajoutant que "nul ne sera au dessus de la loi et que la loi sera unique pour tous". En conclusion, le ministre a promis que "toute la lumière sera faite" sur ce qui s'est passé durant la nuit du 3 août à Zogota.

Les populations de la localité ont pour leur part émis le souhait de "connaître l'identité des auteurs et des commanditaires" de cette agression. Tout en disant ne ménager aucun effort pour soutenir le programme du président Alpha Condé.

Source:Xinhuanet

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site