Le Mali cède un domaine destiné à la construction de la Chancellerie de la République de Guinée

Index 215

Communiqué de presse: Sur le rapport du ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières, le Conseil des Ministres du mercredi 24 juin dernier a adopté un projet de décret autorisant la cession à la République de Guinée l’immeuble, objet du Titre foncier n°1644/CII du District de Bamako, d’une superficie de 09a 96 ca, sise à Médina-coura.

L’autorisation de cession à titre gratuit de l’immeuble occupé par le consulat de la République de Guinée, s’inscrit dans le cadre de la réciprocité et du renforcement des relations de coopération entre les deux pays.

L’immeuble est destiné à la construction de la Chancellerie de la République de Guinée au Mali. Les conditions et charges de la cession seront précisées par un acte administratif.

Rappelons que la coopération entre la République de Guinée et la République du Mali remonte aux premières années des indépendances. Elle a permis aux deux Etats de réaliser des actions communes, notamment dans les domaines de l’énergie, de l’hydraulique, des transports, de l’agriculture, de l’élevage et de la culture.

2 milliards 64 millions 750 mille FCFA pour le transport des pèlerins maliens au titre au Hadj 2015 

C’est la décision prise par le dernier Conseil des ministres sur le rapport du ministre de l’Economie et des Finances, portant approbation du marché relatif au transport des pèlerins maliens et de leurs bagages aux lieux saints de l’Islam au titre du Hadj 2015. 

Pour cette campagne du Hadj 2015, il est prévu le transport d’environ 1.500 pèlerins et de leurs bagages. C’est dans ce cadre que le présent marché a été approuvé entre le Gouvernement du Mali et le Groupement Compagnie Flynas Hajj&Umrah / l’Agence malienne de Services Aériens (A.M.S.A-SARL), pour un montant de 2 milliards 64 millions 750 mille FCFA hors TVA et un délai d’exécution de 10 jours répartis en quatre  jours pour la phase aller Bamako-Médine et six jours pour la phase retour Djeddah-Bamako.  Le financement est assuré à 100% par le Fonds spécial du pèlerinage, campagne 2015.

A noter que depuis plusieurs décennies, le Gouvernement du Mali organise le pèlerinage aux lieux saints de l’Islam avec le transport aller et retour des pèlerins régulièrement inscrits au niveau de la filière gouvernementale. Il assure également la garantie de la restauration, l’accès aux soins de santé, l’hébergement des pèlerins ainsi que les conditions nécessaires à la bonne exécution du pèlerinage.

Les députés donnent leur quitus pour la modification de la Loi des Finances 2015

Réunis en séance plénière le jeudi 25 juin 2015, les élus de la Nation ont donné leur aval par 115 pour, 21 contre et zéro abstention pour  le projet de loi portant modification de la loi de finances rectificative 2015. Et cela pour la prise en charges de certaines dépenses supplémentaires dont 88,6 milliards de FCFA au compte de la loi de programmation militaire, 24 milliards de FCFA pour faire face aux doléances de l’UNTM, 11,4 milliards de FCFA pour la mise en œuvre de l’Accord de paix, 3 milliards de FCFA pour l’organisation du sommet Afrique-France.

 Les dépenses de la loi de Finances rectificative se chiffrent à 1 881,168 milliards de FCFA pour des ressources de 1 757,296 milliards de FCFA, soit un déficit de 123,872 milliards de FCFA contre 70,920 milliards de FCFA prévus au budget initial. Pour la  commission des finances, de l’économie, du plan et de la promotion du secteur privé de l’AN, la couverture de ce déficit sera assurée par les aides budgétaires extérieures et les titres d’emprunts émis par le trésor.

Atelier d’échanges entre parlementaires du Mali, du Burkina Faso et du Niger sur la bonne gouvernance dans le secteur de la sécurité

Des parlementaires venus du Burkina-Faso et du Niger se sont joints à leurs homologues du Mali pour échanger sur la bonne gouvernance en matière de la sécurité. «Renforcer les capacités de certains acteurs nationaux dans le renforcement de la gouvernance du secteur de la sécurité» tel était l’objectif assigné à cette rencontre qui s’est tenu les 23 et 24 juin dernier à l’Hôtel Salam sur l’initiative de l’Institut National Démocratique (NDI). Elle s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme régional conjoint dénommé « Programme Sahel » du NDI et de Democratic Control of the Armed Forces (DCAF). La cérémonie d’ouverture, présidée par le 2è vice-président de l’Assemblée Nationale du Mali, l’honorable Amadou Thiam, s’est déroulée le mardi 23 juin 2015 en présence du Directeur du NDI pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, M. Christopher Fomunyoh. On notait également la représentation de la Minusma et celle du Royaume du Danemark.

Ainsi, pour M. Christopher Fomunyoh, il y a la nécessité d’une concertation sous régionale en vue d’échanger des expériences et du savoir, et aussi d’envisager les mesures concrètes pour faire face aux différents  défis sécuritaires.

L’ambassadeur du Danemark au Mali, Mme Winnie Petersen a pour sa part indiqué que le contexte sécuritaire actuel du Sahel interpelle tous les acteurs de la région, notamment les parlements qui devront impulser des réformes majeures dans le domaine de la sécurité et procéder à un véritable contrôle démocratique. «Il est nécessaire au regard des menaces communes, de créer une synergie régionale des actions à entreprendre dans le domaine de la sécurité. » a-t-elle ajouté.

Pour l’honorable Amadou Thiam, cette session se tient à un moment où le Sahel, en face d’innombrables défis sécuritaires, a besoin d’être uni dans un cadre d’expression plurielle des opinions en vue de dégager des solutions communes.

Source: InfoSept

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site