Le port autonome de Conakry change officiellement de gestionnaire mais maintient ses effectifs

S 1 recupere 1Les employés du port autonome de Conakry (PAC) peuvent être rassurés. Il n’y aura pas de licenciement encore moins de réduction des effectifs avec l’arrivée du nouveau gestionnaire, Alport Conakry SA, une filiale d’Albayrak.

Le lundi 30 septembre, à la cérémonie officielle de transfert des droits d’Albayrak à Alport Conakry, les représentants de l’entreprise turque ont indiqué que l’ensemble du personnel du PAC sera reversé aux effectifs de la nouvelle structure.

« Ce transfert, qui porte sur 378 travailleurs en contrat à durée indéterminée et 88 contractuelles qui seront finalement engagés par Alport Conakry SA, se déroule sans perte d’emplois, dans la paix et la quiétude sociales, sous les auspices de l’inspection générale du travail », a déclaré Aissata Aribot, la directrice générale du PAC.

La société Albayrak a par ailleurs fait savoir que les 500 millions USD d’investissement, prévus dans les clauses du contrat, seront mis à disposition, conséquemment afin de rendre le port de Conakry moderne et compétitif. 

En rappel, la Guinée a signé, en août 2018, un contrat d’une durée de 25 ans avec le conglomérat turc Albayrak pour la gestion de la partie « conventionnelle » du PAC, qui concerne les marchandises qui ne sont pas mises en conteneurs. En contrepartie, l’entreprise turque s’est engagée à investir 200 millions USD sur deux ans et 500 millions à terme.

Romuald Ngueyap

Source: Agence Ecofin

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×