Le projet de graphite Lola pourrait générer des revenus annuels de plus de 60 millions $

Srg graphite corporate presentation 1 639SRG Graphite a publié mardi les résultats de l’évaluation économique préliminaire (PEA), réalisée par la firme Met-Chem, pour son projet de graphite Lola, en Guinée. Le développement du projet pourrait générer annuellement plus de 60 millions $, en tenant compte de la volatilité des prix du graphite. 

Sur une base de 1 328 $/tonne, les revenus annuels devraient être de 66,6 millions $ et les flux de trésorerie de 37,9 millions $. Le capital nécessaire au développement est estimé à 105 millions $, récupérables en 2,6 ans.

Sur le plan opérationnel, la mine pourrait produire annuellement 50 200 tonnes de concentré de graphite sur une durée de vie de 16 ans, à des coûts opérationnels de 372 $ par tonne de concentré et 130 $ par tonne transportée.

«Ces résultats montrent la valeur de l’actif de graphite Lola de la compagnie. Durant les travaux d’évaluation, nous avons trouvé quelques points clés d’amélioration qui seront inclus dans l’étude de faisabilité.», commente le PDG de SRG, Ugo Landry-Tolszczuk.

SRG Graphite est une compagnie basée au Canada, qui se focalise sur le développement du gisement de graphite Lola et de la mine de nickel-cobalt Gogota, en Guinée.

Louis-Nino Kansoun

Source: Agence Ecofin

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site