Les habitants de Kintinian chassés par l'exploitation de l’or

2909 32704 guinee drake resources decouvre de nouveaux sites d extraction artisanale de l or a seimana l 1

Des centaines de soldats quadrillaient depuis le 23 novembre dernier la localité de Kintinian pour pousser les populations locales à quitter les lieux car elle est située une zone aurifère que la société Anglogold Ashanti voudrait acquérir. Mais les habitants s'y opposent malgré la détermination des forces de l'ordre massivement déployées.

Installés là depuis des siècles, les habitants de Kintinian sont sommés aujourd’hui de quitter la terre de leurs ancêtres. Celle-ci doit être vendue à la société AngloGold Ashanti de Guinée, une société qui exploite l’or dans la région de Siguiri.

Dans la localité, la tension est vive et les habitants sont sous pression. « Le village est pris en otage depuis le 23 novembre, dénonce un habitant. Il y a eu au moins dix camions avec 450 gendarmes et policiers au village. Aujourd’hui la population est inquiète. Les enfants ne vont même plus à l’école ».

La descente musclée des forces de l’ordre a causé d’importants dégâts. « On est tous aujourd’hui dans l’insécurité, poursuit l'homme qui dénonce les pillages. Ils ont pris l’argent, l’or, ils ont cassé les magasins… Et même, ils ont tiré les gens à balles réelles ».

Depuis le 23 novembre Kintinian est devenu un village mort : « Aujourd’hui, les gens arrêtent l’activité artisanale. Donc vraiment on ne sait pas quoi faire ». Les tentatives de RFI pour joindre le préfet de Siguiri et le sous-préfet de Kintinian sont restées vaines.

Source: RFI

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site