Les partis politiques et candidats potentiels aux législatives se concertent

Les représentants des partis politiques, des groupements politiques de femmes et de jeunes, ainsi que des organisations de la société civile sont en retraite politique de trois jours depuis mercredi à l'initiative de l'Organisation non gouvernementale National democratic institute ( NDI).

Selon les organisateurs, cette retraite politique permettra aux participants de discuter, entre autres, des enjeux des élections en Afrique, de l'implication plus active des femmes dans la vie politique guinéenne.

Les panélistes aborderont plusieurs sujets allant de la charte des partis politiques au rôle des partis dans la gouvernance, en passant par le code de bonne conduite des partis politiques et l'organisation des campagnes électorales et la mobilisation des électeurs.

"C'est important de faire l'autocritique, car elle contribuera à mieux civiliser le débat dans les futures élections", a indiqué le directeur de NDI-Afrique, Chistopher Fomunyoh.

Il a salué le rôle de son institution dans la consolidation des acquis démocratiques et le retour vers un ordre constitutionnel au bénéfice des pays africains.

Pour lui, le code de bonne conduite des partis politiques élaboré grâce à l'appui du NDI a largement contribué à l'issue heureuse de la présidentielle de 2010.

Au terme des travaux, plusieurs recommandations seront adressées aux autorités politiques, aux décideurs à tous les niveaux, afin de consolider davantage les recettes de la démocratie guinéenne.

© Copyright Xinhuanet

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site