Les présidents libérien et sierra léonais en Guinée pour soutenir le processus électoral

montage_guinC3A9e_0.jpg

Ellen Johnson Sirleaf et Ernest Baï Koroma ont effectué le 17 août 2010 un voyage à Conakry pour soutenir le processus électoral. Les présidents libérien et sierra léonais ont rencontré la plupart des acteurs politiques guinéens. L'échéance du second tour de la présidentielle approche. Dans un mois, le 19 septembre, les Guinéens seront appelés aux urnes pour effectuer leur choix entre Cellou Dalein Diallo et Alpha Condé.

A l'instar d'autres personnalités politiques africaines venues ces derniers jours à Conakry (Jean Ping, Amadou Toumani Touré, Blaise Compaoré et Abdoulaye Wade), Ellen Johnson Sirleaf et Ernest Baï Koroma n'ont pas caché à leurs interlocuteurs leurs préoccupations avant la tenue du second tour de l'élection présidentielle.

Il faut dire que ces deux chefs d'Etat sont concernés au plus haut point. Un dérapage du processus électoral en Guinée aurait inévitablement des répercussions sur leurs pays toujours fragiles.

Actuellement si la campagne est en sommeil et les joutes oratoires se sont calmées du fait du ramadan, la guerre psychologique entre les deux finalistes n'a pas cessé. La bataille entre les deux camps se focalise en ce moment autour d'une question : faut-il laisser à la seule commission électorale, CENI, l'organisation du second tour ?

Si la CENI est déja passablement divisée entre les partisans des deux candidats, le camp de Cellou Dalein Diallo estime qu'il ne faut pas toucher à ses prérogatives alors que celui d'Alpha Condé milite pour une implication plus forte du ministère de l'Administration du territoire et des affaires politiques dans le processus électoral.

Selon nos informations, le candidat du RPG, Rassemblement du peuple de Guinée, serait soutenu dans sa démarche par le Premier ministre Jean Marie Doré. Pour l'entourage d'Alpha Condé, la CENI pencherait en faveur de Cellou Dalein Diallo mais surtout elle n'aurait pas les moyens logistiques d'organiser convenablement ce second tour. Un manque de moyen dû en partie à l'absence de décaissement du gouvernement.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×