"Les prévisions de croissance de 2016 ont été revues à la hausse à 5,2%" (FMI)

Info 1582012110113am1 1

"Dans le contexte économique guinéen, les prévisions de croissance de 2016 ont été revues à la hausse à 5,2%, au lieu de 3,8% précédemment", a déclaré mercredi lors d'une conférence de presse, Abdoul Aziz Wane, chef de mission du Fonds monétaire international (FMI), au terme d'une mission de travail de 4 jours en Guinée.

Selon lui, "les données disponibles montrent que l'activité économique connaît une reprise, mais à un rythme inégal et que cette reprise est tirée par des chocs positifs de l'offre dans les secteurs miniers, agricole et de l'énergie, qui ont été moins touchés par l'épidémie d'Ebola".

Durant leur séjour en Guinée, les membres de la mission du FMI ont eu des échanges avec les autorités politiques et monétaires et plusieurs composantes de la société du pays.

Des visites de terrain ont été effectuées également par la mission pour toucher du doigt les réalités macroéconomiques avec la mobilisation des recettes fiscales à travers les régies financières de l'Etat.

Ainsi, le chef de mission du FMI a rappelé dans sa communication que l'activité dans le secteur manufacturier et celui des services, qui sont en général sources des emplois les plus rémunérateurs, reprend à un rythme beaucoup plus lent.

Il dira aussi que l'inflation a augmenté à 8,4% à fin juillet 2016, du fait de la hausse des prix des biens importés.

"Les autorités guinéennes et les services du FMI sont parvenus à un accord de principe sur un ensemble de politiques qui, sous réserve de l'approbation par la direction générale du FMI et du Conseil d'administration, pourraient être soutenues par le huitième et dernier décaissement au titre de l'accord facilité élargie de crédit (FEC) ", a dit M. Wane.

Pour lui, la performance dans la mise en oeuvre du programme FEC s'est améliorée de manière significative.

Les autorités dit-il, ont réalisé un excédent sur le solde budgétaire de base de 0,7% du PIB (produit intérieur bruit) contre un objectif de déficit de 1,2% du PIB.

Abdoul Aziz Wane a estimé que "les politiques macroéconomiques pour 2017 resteront axées sur l'amélioration des conditions de vie des populations, tout en maintenant la stabilité économique".

Eu égard aux performances obtenues, la mission du FMI par la voix du chef de mission se félicite de l'intention des autorités, d'aligner le budget de 2017 aux financements disponibles.

"La mission encourage les autorités à renforcer les efforts pour finaliser les réformes structurelles du programme FEC, en particulier dans le secteur de l'électricité et de faire respecter strictement le code des marchés publics", a indiqué la mission du FMI dans son communiqué de presse de fin de mission.

Le chef de mission a toutefois souhaité que cette performance soit traduite dans les faits pour que la croissance de la Guinée soit une croissance partagée, avec l'amélioration des conditions de vie des populations.

Au nom du gouvernement guinéen, la ministre de l'économie et des finances Mme Malado Kaba a affirmé que cette rencontre de travail entre les autorités du pays et la mission du FMI a été positive.

Source:Xinhua

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×