Les religieux appelés à la rescousse face à l'augmentation rapide des cas de choléras en Guinée

cholera.jpg

Les autorités sanitaires guinéennes invitent les leaders religieux, à s'impliquer dans la sensibilisation afin de réduire le taux d'infection au choléra dont le nombre de malades enregistrés dans le pays depuis le 2 février est de 2 861 cas et 78 décès avec une létalité de 2,7 %. Des réunions de sensibilisation auxquelles les Imams et Prêtres de la capitale sont conviés débuteront le mercredi 22 août dans la salle de réunion du centre islamique de Donla, selon nos sources.

La capitale guinéenne est la plus touchée par le choléra avec 1 931 cas de choléra et 17 décès enregistrés du 03 mars au 13 août 2012.

Près de 10 préfectures sont dorénavant atteintes par le choléra, c'est le cas avec Kankan, en Haute Guinée où des cas ont été enregistrés.

Des ONG comme Médecins sans Frontières Suisse (MSF) fournissent des efforts pour appuyer le gouvernement guinéen à lutter contre cette maladie mortelle.

Des lits cholériques et des sceaux sont fournis aux centres de traitement anti cholérique des villes affectées par le vibrion.

Le gouvernement guinéen pense que "la sensibilisation est l'arme la plus efficace dans la lutte contre le choléra", d'où le recours aux leaders religieux, afin que ceux-ci jouent leur partition dans ce combat contre le fléau.

Source:Xinhuanet

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site