Les syndicats des télécoms font pression sur l’Etat pour annuler l’augmentation de 25% du prix du carburant

0307 58276 guinee les syndicats des telecoms font pression sur l etat pour annuler l augmentation de 25 du prix du carburant m

La Fédération syndicale autonome des télécommunications (FESATEL) de Guinée menace l’Etat de « demander aux patronats du secteur des télécommunications de procéder à une augmentation de 25% sur les produits et services fournis; une augmentation de 25% sur les salaires de base, primes et avantages […] ». La sortie musclée de la FESATEL fait suite à l’augmentation par les autorités guinéennes du prix du litre de carburant à la pompe de 25%.

En effet, depuis le 1er juillet 2018, les Guinéens payent 2000 francs guinéens (0,2221 dollar US) de plus pour le litre de carburant à la pompe qui était fixé à 8000 francs guinéens (0,8881 dollar US). La mesure est rejetée par plusieurs autres organisations sociales, hormis la FESATEL, qui, dans un communiqué signé d’Abdoulaye Barry, son secrétaire général, dénonce cette « augmentation unilatérale » du prix du litre de carburant à la pompe qu'elle juge dangereuse pour les activités du secteur des télécommunications.

Pour la Fédération, cette augmentation de prix par l’Etat est une violation de l’engagement pris, suite aux négociations de 2016, de ne procéder à aucune augmentation, même en cas d’une hausse du prix du baril, à l’international.

Source: Agence Ecofin

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×