Limogeage de 10 hauts cadres de la présidence

Sans titre 140

Le président guinéen Alpha Condé a mis un terme ce samedi par décret aux fonctions de 10 hauts cadres qui étaient au service de la présidence de la République, dont certains ont été élus députés pour le compte du parti au pouvoir, a-t-on appris de sources officielles.

Il s'agit de la coordinatrice nationale du RPG-arc-en-ciel Nantènin Chérif et Dr Ousmane Kaba, respectivement conseiller du président Alpha Condé et ministre conseiller chargé des questions stratégiques.

Ces deux cadres figurent sur la liste des députés du parti au pouvoir et ont pris fonction au sein du parlement, le 13 janvier dernier.

Les autres cadres limogés sont pour la plupart d'anciens proches du défunt président Lansana Conté. Ce sont Mady Kaba Camara, Alpha Ibrahima Kéira, Fodé Bangoura, Ahmed Tidiane Souaré, qui furent tous des ministres sous l'ère Conté, et dont la présence aux côtés du président Alpha Condé avait suscité des grincements de dents chez certains observateurs. Ces détracteurs craignaient en fait que les "mauvaises habitudes", reprochées à la deuxième République dans sa gestion des affaires, comme la "corruption et l'impunité" ne soient entretenues avec la présence de ces cadres, qui à tort ou à raison, n'ont pas tous bonne presse aux yeux de l'opinion nationale.

Le reste des personnes évincées de la présidence guinéenne sont : Mady Kandé, Aissatou Bobo Baldé, Tolon Béavogui et Abdoul Hamid Diallo.

Ce coup de balai est un signe avant-coureur du remaniement gouvernemental prévu en Guinée, après la démission de l'équipe du Premier ministre Mohamed Saïd Fofana, depuis mercredi dernier.

Source:Xinhuanet

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site