Lutte contre la drogue en Guinée: le nouveau programme d'appui est en place

images-39.jpg

Ce mardi 16 octobre à Conakry, a été lancé officiellement le programme d'appui à la lutte contre le trafic de cocaïne en Afrique de l'ouest (Alcao). C'est le ministère français des Affaires étrangères qui finance ce programme de renforcement des capacités judiciaires douanières et policières au budget de 1,6 millions d'euros. L'Alcao doit permettre à de nombreux pays de la région de faire face à l'importance du trafic de cocaïne.

Depuis moins d'une dizaine d'années, les pays du golfe de Guinée représentent une véritable zone de transit entre l'Amérique du sud et l'Europe. En 2010, l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime estimait à une trentaine de tonnes la quantité de cocaïne qui passe chaque année par l'Afrique de l'ouest, sans compter l'héroïne et les drogues synthétiques. Les observateurs s'attendent d'ailleurs à une hausse du trafic.

Pierre Lapaque Représentant régional de l'ONUDC en Afrique de l'Ouest et centrale << Nous avons en face de nous des groupes criminels très fluides.On voit de plus en plus des groupes criminels d'Afrique de l'Ouest >>

Source: RFI

1 vote. Moyenne 1.00 sur 5.

Commentaires (2)

1. anouslaguinee (site web) 20/10/2012

Merci pour la remarque sur l’image d’illustration

2. Fatimatou Evers Diallo 20/10/2012

Bonjour Monsieur
si vous parlez du traffic de cocaine ne mettez pas une image de Marihuana.
Ce sont d'abord les gens appartenant au regime et à la police qui gagnent leur benefice dans le traffic de cocaine.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×