Lutte contre les armes légères: l’implication des Etats de la Cedeao souhaitée

Mettre en place un réseau régional des commissions nationales, faire le bilan annuel des actions, réviser les défis, identifier, planifier les activités prioritaires pour l’année 2014. Tel est l’objectif de l’importante réunion des commissions nationales de lutte contre les armes légères et de petits calibres (Alpc) des Etats membres de la Cedeao, qui s’est ouvert, le mardi 11 décembre dernier, au Plateau.

Gl Désiré Adjoussou, président de la Commission ivoirienne (ComNat Alpc), a insisté sur les difficultés rencontrées. «Les mouvements transnationaux des armes et des combattants, la porosité, je dirai même l’inexistence de nos frontières, les différents passifs de nos crises armées internes, favorisent une prolifération sans précédent dans plusieurs de nos Etats», a-t-il expliqué avant de préconiser le renforcement des échanges, des synergies afin de donner une réponse régionale au fléau.

Le ministre Bamba Cheick Daniel, directeur de cabinet, représentant le ministre d’Etat, ministre de la Sécurité, a traduit l’intérêt que le gouvernement accorde à ces activités. Notons qu’à ce jour l’efficacité de l’action du général Adjoussou et son équipe a permis de collecter plus de 1891 armes, plus de 1950 grenades et 360.000 munitions et la destruction de 1600 armes obsolètes.

Source: Le Nouveau Réveil

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×