Mamady Youla, Premier Ministre : « Aujourd’hui, les jeunes guinéens peuvent attendre d’avoir de l’emploi avec et autour du secteur des mines »

Images1wx70l4n

Conakry, le 15 Juillet 2016 – Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Mamady Youla était ce vendredi l'invité d’une émission de débat sur la RTG Koloma. Un peu plus de six mois après sa prise de fonction, Mamady Youla a abordé au cours de cette émission tous les aspects liés à la mutation économique entamée sous son magistère; avec un accent particulier sur les grands indices macroéconomiques, le développement rural à travers l'agriculture, la pêche et l'élevage, et enfin le lancement prochain des grands chantiers miniers devant démarrer courant 2016.

Mobilisation des recettes et maîtrise rigoureuse des dépenses : la méthode initiée porte ses premiers fruits

Abordant la thématique « Economie », le locataire du Palais de la colombe a tout d'abord rappelé la situation difficile due à la maladie à virus Ebola qui a freiné l'élan amorcé par l'économie nationale. Malgré cette triste réalité qu'a connue la Guinée, la nouvelle équipe gouvernementale a réussi à donner un nouvel élan à l'économie nationale en réussissant à atteindre des résultats prometteurs.

Pour Mamady Youla les Ministres en charge du Budget, de l'Economie, du Plan et d’autres ministères sectoriels ont réussi à réaliser un excédent considérable sur une période donnée. En effet, les recettes mobilisées au niveau du budget en fin mai 2016, ont connu une nette amélioration atteignant plus de 967 milliards GNF par rapport aux prévisions fixées -qui étaient de 847.39 milliards GNF- soit une plus-value de plus de 120 milliards GNF. Poursuivant, Mamady Youla dira que l'objectif assigné à son équipe a été largement atteint, grâce notamment aux réformes engagées à tous les niveaux.

Pour clore cette thématique, Mamady Youla exige de chacun de ses Ministres la poursuite du travail entamé afin de permettre à la Guinée de prendre définitivement son envol économique.

Le Développement rural comme pilier de la croissance et celui de la lutte contre la pauvreté

On le sait, l’émergence de la Guinée passe aussi par la transformation en profondeur de l’économie guinéenne avec des programmes nationaux et sous régionaux structurants. Pour les plus hautes autorités de notre pays, au-delà des mines, la Guinée est un pays d’opportunités agricoles et industrielles.

C’est pourquoi, en abordant la thématique du « Développement rural », et en parlant de particulièrement de l’Agriculture, le Premier Ministre fidèle à l’esprit du Président Alpha Condé, ce secteur devrait, à terme, permettre à la Guinée de devenir le grenier de la sous-région.

Plus loin, le Premier Ministre, Mamady Youla, dira que pour une relance effective de ce secteur, le Chef de l’Etat s'est personnellement impliqué pour la mise en œuvre des filières café /cacao, palmier à huile, anacarde et coton. C’est dans ce sens que le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural de la Côte d’Ivoire, a mis à disposition des graines germées pour les besoins de couverture de 7 000 ha ; et des semences pour la création de 4600 ha de café et 3 000 ha de cacao.

Mamady youla précisera également que la production du riz a connu une croissance considérable depuis l’initiative de la campagne agricole initiée par les autorités du pays et la fourniture d’engrais aux paysans. Il a tout de même souligné la problématique des infrastructures dans les régions agricoles à laquelle son Gouvernement s’attèle sans relâche à améliorer. Le Premier Ministre a également insisté sur l’élaboration et la mise en œuvre d’un programme accéléré sur la sécurité alimentaire en collaboration avec Jacques Diouf, Conseiller du Président de la République sur la question.

Dans le domaine des pêches, de l’Aquaculture et de l’Economie Maritime, le Premier Ministre a rassuré quant au fait que la Guinée compte tirer le meilleur profit de ce secteur pour permettre son développement durable. Ce secteur qui, jusque-là ne rapportait rien voire très peu à l’Economie guinéenne à cause de la sanction de l’Union Européenne (UE), a accompli des progrès significatifs ces six derniers mois. L’une des preuves palpables selon le Premier Ministre, est que « la Guinée avec toutes ses potentialités était le seul pays au monde inscrit sur la liste noire des pays non coopérants de l'UE depuis des années». Au prix de nombreux efforts, notre pays s’est vu notifier son retrait ce jeudi, par la Commission Européenne ; en attendant la décision finale par le Conseil Européen. Un retrait qui permettra d’ouvrir de nouvelles perspectives pour nos pêcheurs et pour notre économie de façon générale.

Dans le domaine de l’Elevage et des Productions Animales : le Premier Ministre a déclaré que le gouvernement guinéen travaille en collaboration avec la République de Côte D'ivoire pour la relance de plusieurs filières. C’est dans ce cadre que le Ministère des Ressources Animales et Halieutiques de la Côte d’Ivoire (MIRAH) fournira 750 géniteurs mâles et femelles de races améliorées aux producteurs guinéens, pour la relance de la porciculture, mais aussi la construction d’abattoirs modernes. Avant de dire que dans le cadre assaini de bonne gouvernance économique et politique qui est en cours d’instauration, le développement rural guinéen sera le pilier de la croissance et celui de la lutte contre la pauvreté.

« Aujourd’hui, les jeunes guinéens peuvent attendre d’avoir de l’emploi avec et autour du secteur des mines »

Parmi les derniers sujets abordés, Monsieur le Premier Ministre s’est exprimé sur les questions minières.

Concernant ce secteur, Mamady Youla a dit que ce secteur représente aujourd’hui un réel motif d’espoir puisque selon lui, la Guinée va commencer à bénéficier des retombées de ses ressources minières et ce dès 2016. En matière d’emplois par exemple, les jeunes guinéens notamment pourront concrètement bénéficier de projets prêts à démarrer avec des sociétés comme la Compagnie des Bauxites de Guinée (CBK), Guinea Aluminia Corporation (GAC), ALUFER, la Société Minière de Boké 5SMB) et RUSAL.

Parlant de la CBG et de GAC par exemple, le Premier Ministre a indiqué que la CBG vient de boucler sa convention d’extension avec un investissement de près d’un milliard de dollars américains ($ US) tout comme la société GAC qui vient de boucler le financement de la deuxième phase de son projet pour une valeur de deux millards cinq cent millions de dollars américains (2.5 milliards $ US). Autant de projets créateurs d’emplois et bénéfiques pour l’économie nationale, les entreprises locales et qui débutent cette année 2016.

Concernant l’exploitation des minerais de Simandou, Mamady Youla, tout en indiquant qu’il veillera scrupuleusement à la défense des intérêts de notre pays, s’est dit confiant et serein comme formulé dans le communiqué officiel que son Gouvernement a émis sur le sujet.

Aussi, afin de générer plus de ressources, le Premier Ministre a affirmé que la Guinée s’est engagée dans un projet d’installation d’une usine de raffinerie de bauxite à l’horizon 2020. Un pari qu’il entend réussir pour la transformation sur place de nos matières premières.

Abordant une question du présentateur de l’émission, le Premier Ministre, a réitéré la main tendue du Gouvernement à l’opposition dans le processus du dialogue politique amorcé sous son leadership.

Pour terminer cet exercice nouveau d’un locataire du Palais de la Colombe, le Premier Ministre a salué la participation et la qualité des échanges avant de souhaiter renouveler l’exercice très prochainement.

La Cellule de Communication du Gouvernement

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×