MVAT - Les opérations de déguerpissement opérées par le ministère

Mvatmachine

Les occupations illites des réserves foncières de l’Etat en Guinée sont devenues monnaies courantes. Pour freiner ce phénomène aussi dangereux, une opération d’une grande envergure est lancée par le nouveau locataire du Ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire, Monsieur Lousseny CAMARA et l’ensemble des cadres des services techniques du Ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire.

La première étape de cette opération de déguerpissement a commencé dans les communes de Ratoma, Dixinn et Kaloum. Dans la commune de Ratoma, la bande de protection de 15 mètres du bras de mer de Demoudoula et le lit du bras de mer ont occupés. En conséquence, ces ocuppations anarchiques provoquent l’obstruction des passages d’eau et l’inondation. En guise d’exemple, la dernière pluie a provoquée la montée d’eau jusqu’au niveau d’un mètre dans une habitation se situant dans la zone.

Ce littoral classé en zone réserve foncière de l’Etat, a cependant fait l’objet de trois ou quatre voire cinq restructuration (aménagement) avec des noms différents de la même zone. Des noms qui parfois ne reflètent pas la cartographie ou la réalité de la zone. Des documents officiels ont été également offerts à des tierces personnes par des cadres malheureux de l’administration publique.


Pour restaurer l’autorité de l’Etat sur les réserves foncières du littoral de Demoudoula, les emprises du stade de Nongo dans la commune de Ratoma, l’alentour du Petit Bateau dans la commune de Kaloum et les allées de la station d’épuration de Camayenne dans la commune de Dixinn, une opération de déguerpissement a été menée par le Ministre de la ville et de l’aménagement du Territoire et l’ensemble des Directeurs des services techniques avec l’apport de deux machines à pelle dont le Ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire est propriétaire.


Pour éviter toute prochaine occupation anarchique sur les réserves foncières de l’Etat, le Ministre met en garde d’abord les cadres du Ministère de la Ville et de l’aménagement du Territoire à travers la mise en place du conseil de discipline pour éviter que des cadres aillent dans le sens de tromper des citoyens.


Quant à la population, le Ministre informe tous ceux qui ont osé braver l’Etat que désormais cela ne sera plus possible. Nous sommes, je cite, déterminés à dire à tous que dans le secteur de l’Habitat l’Etat est de Retour.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site