Ouverture d'un cadre de concertation : le gouvernement guinéen demande à l'opposition de se référer au parlement

Sans titre 213

Le Premier ministre guinéen, Mohamed Saïd Fofana, a demandé à l’opposition dite républicaine, qui réclame l’ouverture d’un cadre de concertation, de se tourner vers la nouvelle Assemblée nationale pour espérer arriver à ses fins, selon un courrier officiel dont APA a obtenu copie.

Quant aux autres exigences réclamées par les opposants telles que l’identification et la poursuite des présumés auteurs des violences politiques, M. Fofana rassure que le processus est en cours et que l’indemnisation des victimes se fera au terme de la procédure judiciaire.

Excédée par la lenteur dans l’application des accords politiques du 3 Juillet dernier, l’opposition guinéenne a menacé de reprendre ses manifestations de rue si le gouvernement n’ouvrait pas un cadre de concertation en vue de régler les contentieux électoraux.

Au nombre de ces contentieux, figurent, entre autres, le choix d’un nouvel opérateur technique pour la confection des listes électorales, l’organisation des élections communales initialement prévues au premier trimestre de 2014 et l’organisation de la présidentielle de 2015.

Source: APA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site