Palmarès Bobs 2013: Notre compatriote Alimou Sow remporte avec " Ma Guinée plurielle ", le prix du " Meilleur Blog Francophone "

zz8oslca5b7mt5carobciecaw3gzoqcadud50qca4n0kdrcajrzl5bca3bcxbecanijsomcain01ekcaqtje2sca1i2snrcarzhjipcaidn8jqcaui9hevca955o5qca7qz66ecachirueca879a5ecanq0urw.jpg

Le jury international des Bobs 2013 a désigné ses lauréats : six projets courageux et innovants qui utilisent internet pour défendre la liberté d'expression et le changement. Les femmes y sont largement représentées.

La Chine, l'Inde et l'Égypte forment une coalition, la Russie s'allie avec la Turquie, et l'Allemagne apporte au dernier moment son soutien à l'Ukraine. Nous ne sommes pas à New York à une Assemblée générale des Nations unies, mais à Berlin en pleine réunion du jury des Bobs. 15 spécialistes d'internet, blogueurs, activistes ou universitaires, doivent décider à qui ils décerneront leurs prix dans six catégories. Au bout de deux jours de débats passionnés, les vainqueurs sont désignés, parmis plus de 4.200 candidatures venues du monde entier.

Meilleur Blog 2013

Le prix du Meilleur Blog 2013 est décerné à l'auteur et chroniqueur chinois Li Chengpeng pour son blog. Dans son pays, il est considéré comme une figure de proue du mouvement anti-censure. Lors de la tournée de dédicace pour son nouveau livre « Tout le monde sait », les autorités lui ont interdit de s'exprimer. Li Chengpeng est donc apparu en public pour des « lectures muettes » avec un masque sur la bouche et un T-shirt sur lequel était inscrit « Je vous aime tous ». Le masque et le T-shirt sont devenus des symboles de la résistance en Chine et ont été copiés des millions de fois. « C'est un modèle pour la jeune génération, explique Hu Jong, blogueur et membre du jury pour la langue chinoise. Il encourage la jeunesse à prendre position contre la censure. »

Justice pour les femmes violées au Maroc

« Il y a de nombreuses femmes en finale des Bobs, cela confirme ma théorie que les femmes sauveront le monde », écrit sur Twitter Alyona Popova, membre du jury pour la langue russe, pendant la session du jury. Le palmarès des Bobs 2013 reflète largement cet engagement croissant des femmes sur la Toile.

Dans la catégorie « Meilleure Campagne d'Activisme social », le jury a choisi 475LeFilm, une campagne marocaine visant à faire abroger l'article 475 du Code pénal marocain. Cette loi autorise un violeur à épouser sa victime pour échapper à la prison. En 2012, le suicide d'Amina Filali, une jeune fille mariée à son violeur avec l'autorisation d'un juge, a déclenché une vague de protestation dans un pays resté en marge du Printemps arabe mais en pleine ébullition sociale. Un collectif de jeunes Marocains décide alors de réaliser un documentaire sur le sujet.

La campagne, menée de front sur une plateforme de financement participatif et les réseaux sociaux, permet de récolter les fonds nécessaires. Depuis que le film « 475 : Quand le mariage devient un châtiment » a été tourné, il est projeté dans plusieurs pays en anglais, arabe et français et diffusé librement sur internet. « C'est un symbole important pour tous ceux et celles qui luttent contre les violences faites aux femmes », explique Claire Ulrich, membre francophone du jury. « Car depuis quelque temps, on sent monter dans le monde entier une violence contre les femmes, mais aujourd'hui elles réagissent et se rebellent. »

Liberté de la presse en danger au Togo

Autre francophone distinguée par le jury des Bobs, la journaliste togolaise Fabbi Kouassi. Son blog Fabbikouassi's blog remporte le Prix Reporters sans Frontières, décerné en coopération avec l'organisation éponyme. Dans son blog, la journaliste et militante des droits de l'Homme témoigne des dangers encourus par les journalistes dans son pays et des violences policières envers les professionnels de l'information. Pour le jury, ce blog symbolise « l'engagement pour la liberté d'expression en Afrique ». « On parle beaucoup de la Chine ou de l'Iran, mais on oublie trop souvent l'Afrique où les brutalités policières et la répression peuvent faire partie du quotidien pour les journalistes et les blogueurs », souligne Claire Ulrich.

Prix Global Media Forum

Les lauréates de la catégorie Global Media Forum sont également des femmes : les Infoladies du Bangladesh. Le prix GMF a pour thème celui du Forum mondial des Médias, une conférence organisée par la DW du 17 au 19 juin 2013 à Bonn, en Allemagne. Cette année, elle s'articule autour de « L'avenir de la croissance – Économie, valeurs et les médias ». Les femmes qui participent au projet « Infoladies » sillonnent les campagnes à vélo munies d'ordinateurs portables à batterie solaire pour fournir aux populations rurales des services concernant la santé, l'agriculture et le développement. « Un projet révolutionnaire qui fournit aux plus pauvres des informations et des services vitaux », selon le jury.

Autres lauréats

La plateforme chinoise FreeWeibo.com remporte le prix de la Meilleure Innovation. Elle offre un accès libre de toute censure au service de microblogging le plus utilisé en Chine, Sina Weibo. Grâce à FreeWeibo.com, les internautes peuvent voir quel type de message les autorités effacent systématiquement.

Quelles traces laissons-nous lorsque nous surfons sur internet ? C'est la question à laquelle répond le lauréat du Prix Créativité & Originalité, Me and my shadow. Ce site, réalisé par un collectif international, montre de façon ludique et très pratique les empreintes numériques laissées par les internautes à chaque fois qu'ils surfent sur la Toile. « C'est parfois une question de vie ou de mort », souligne Georgia Popplewell, membre du jury pour la langue anglaise.

Prix du Public

Les internautes étaient eux aussi invités à élire leurs favoris dans toutes les catégories. Ma Guinée plurielle remporte le Meilleur Blog francophone, suivi du Minisphère du Chômage et des Idées reçues. Et pour la première fois, le public a décerné le prix du Meilleur Microblog francophone. Ils ont largement plébiscité @okeanews twitter.com/Okeanews comme meilleur compte Twitter francophone à suivre, un compte qui aborde le quotidien de la Grèce en crise, « pour qu'on n'oublie pas un pays à la dérive qui peut préfigurer d'autres crises ailleurs en Europe ». La deuxième place revient à @Mira404 twitter.com/Mira404, une Tunisienne engagée qui suit au jour l'actualité politique de son pays.

Source: DW.DE

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site