Présidentielle guinéenne : 19.000 militaires et gendarmes vont sécuriser le scrutin

Police hamdallaye

Une unité de près de 19 mille hommes, issus des rangs de la police et de gendarmerie, a été mise en place par décret pour sécuriser le scrutin présidentiel du 11 octobre prochain en Guinée, a-t-on appris de source officielle. Le commandement de l’unité sera assuré par le général de corps d’armée Ibrahima Baldé, Haut commandant de la gendarmerie nationale, directeur de la justice militaire, précise le décret rendu public vendredi.

Le général Ibrahima Baldé sera secondé par l’inspecteur général de police Mohamed Gharé, directeur de la police nationale.

Cette unité aura pour mission de sécuriser le processus avant, pendant et après la présidentielle. Ce qui suppose qu’elle va entamer sa tâche dès à présent, afin de sécuriser la campagne électorale, puis les bureaux de vote et veiller au bon déroulement du scrutin.

Les opérations de dépouillement, l’acheminement des résultats vers les commissions de centralisation, la publication des résultats au niveau local et national sont, entre autres, les charges dévolues à cette unité.

Source: APA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×