Réunion au sommet avec le vice-président de la Banque mondiale

Makhtar diop banque mondiale

Le vice-président de la Banque mondiale pour l'Afrique, Makhtar Diop est en visite en Guinée jusqu'à ce lundi 17 juillet, dans le cadre d'un prochain partenariat entre l'institution financière et Conakry. Le responsable de la Banque devrait  notamment rencontrer le chef de l'Etat, le président Alpha Condé.

Makhtar Diop, vice-président pour l'Afrique de la Banque mondiale (BM), effectue une visite de trois jours en Guinée et qui devrait prendre fin ce 17 juillet, a-t-on appris de la représentation de l'institution de Bretton Woods à Conakry.

La visite de Makhtar Diop fait suite «au lancement récent du Plan national de développement économique et social pour la période 2016 - 2020 et la préparation par la Banque mondiale d'un nouveau cadre de partenariat pays». Au cours de son séjour, Diop devrait effectuer une visite à Kamsar pour passer en revue le site du projet d'expansion de la Compagnie des bauxites de Guinée (CBG), un projet financé par la Société financière internationale (SFI). Le Top management de la BM devrait également rencontrer des responsables guinées et surtout le président Alpha Condé. Les deux responsables aborderont plusieurs sujets, notamment les priorités pour le développement de la Guinée.

Sur ce plan, l'institution financière internationale a déjà beaucoup avancé. Depuis que la Guinée en est devenue membre en 1963, le groupe de la BM a déjà beaucoup investi dans le pays. D'après la représentation de l'institution à Conakry, rien que pour l'année 2017, la Guinée a bénéficié d'une enveloppe de financement qui s'élève à 574,75 millions de dollars, répartis sur 12 projets. Pas plus loin qu'en mars dernier, la Banque a accordé au pays un prêt de 23 millions de dollars afin d'appuyer la modernisation la filiale rizicole et soutenir le programme du gouvernement de relancer les cultures d'exportation.

11,9 milliards de dollars pour l'Afrique depuis 2012

Pour la seule année fiscale en cours, la Banque mondiale a déjà mobilisé près de 11,9 milliards de dollars au profit des pays de l'Afrique subsaharienne. Comme l'explique l'institution de Bretton Woods, le but de ce financement est d'aider le continent à «remédier à ses principales difficultés de développement, à savoir notamment la lutte contre l'insécurité alimentaire et l'augmentation de la productivité agricole, l'accès à une énergie abordable, fiable et durable, et la création de débouchés économiques pour les jeunes».

 

Par Emmanuel Atcha                        

Source: La Tribune

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×