Ruée à Conakry vers les gadgets du Syli, à la veille du démarrage de la CAN

Syli

A moins de 72 heures du coup d’envoi de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en Guinée Equatoriale, les vendeurs de gadgets aux couleurs du Syli national ont inondé les marchés de Conakry des produits divers.

De la banlieue de Conakry à Kaloum et le centre administratif et des affaires de la capitale, en passant par le marché Madina, le poumon économique du pays, les vendeurs de gadgets proposent des articles de toutes sortes aux fans.

A côté des maillots des équipes africaines, les programmes spéciaux de la CAN, les posters géants de certaines stars du foot africain sont proposé aux habitants de Conakry.

Au marché Niger ou au marché Madina ou encore au niveau des grands carrefours, des commerçants vendent des sifflets aux couleurs nationales, d’autres de petits drapeaux pour les voitures ou des chapeaux.

Au marché Niger, les différents maillots du Syli, que ce soit le rouge jaune et vert ou le blanc, sont passés de 3 500 à 6 500 francs CFA l’unité.

Dans certains milieux chics, des maillots du Syli s’arrachent à 30 000 francs CFA.

Contactés, des vendeurs disent craindre une rupture de stocks avant le coup d’envoi de la CAN, tant la demande de la clientèle est forte.

Ce qui est fort probable car, ne croyant pas à une éventuelle qualification du Syli, en raison de la fièvre Ebola ils ont commandé davantage de maillots des autres équipes africaines.

Source: APA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site