Sékou Touré: la polémique

Images97dqxt2e

30 ans après sa mort ce 26 Mars, la personnalité de Sekou Touré, premier président de la Guinée indépendante continue d'alimenter la polemique. La commémoration de la disparition du grand "Sili" de Guinée Sekou Touré ne fait pas l'unanimité. Certains saluent son héritage alors que d'autres exigent une commission vérité et justice sur les exactions de son régime.

"Il n’y a pas de dignité sans liberté, nous préférons la pauvreté dans la liberté à la richesse dans l’esclavage", déclarait Sekou Touré le 25 Août 1958 lorsqu’il dit non à l’administration coloniale devant le Général De Gaulle à Conakry.

Cette négation du pouvoir colonial exprimé par les guinéens dans le référendum du 28 Septembre 1958 a conduit la Guinée à l’indépendance le 02 Octobre de la même année.

Plusieurs personnes qui ont côtoyé l’ancien président Sekou Touré saluent son courage, sa politique et son panafricanisme.

L’ancien président de l’assemblée nationale Aboubacar Sonparé qui a longtemps travaillé sous l’ère Sekou Touré et notamment à la délicate fonction d’ambassadeur de Guinée à Paris à cette époque déterminante, a déclaré à la BBC que "Sekou Touré est l’homme qui a le plus marqué l’histoire contemporaine de la Guinée."

Il a affirmé que "la politique du premier président de la Guinée indépendante mettait en valeur la notion de nation qui conduit au développement."

"Il a lutté pour que le peuple de Guinée soit unifié", a-t-il ajouté.

"En son temps, la notion de nation avait fait des progrès. C’est pourquoi quand on dit la Guinée; si on ne dit pas Guinée de Sekou Touré, beaucoup ne comprennent pas. Le parcours de la révolution de 1958 jusqu’à 1984 a connu des moments extrêmement difficiles où la rigueur de la révolution s’est imposée à tout le monde", a témoigné l’ancien dirigeant du parlement guinéen.

"Sekou Touré a fait des victimes"

Aujourd’hui le fils de Sekou Touré Mohamed Touré à la tête du PDG/RDA, le parti qui a dirigé la Guinée pendant 26 ans, poursuit les idéaux et la politique de son père.

"La singularité du parti démocratique de Guinée est qu’il s’est associé à tous les partis et les devanciers qui se sont battus effectivement pour l’indépendance et la souveraineté réelle", a-t-il témoigné à la BBC.

Cette figure politique guinéenne a soutenu que "le PDG reste panafricain, le PDG continue son combat pour l’unification; pour l’unité totale de l ‘Afrique."

L’exemple de Conakry va être suivi dans les autres pays francophones de l’Afrique deux ans après l’indépendance de la Guinée en 1958.

Cependant le régime de Sekou Touré fera beaucoup de victimes.

L’association des victimes du camp Boiro explique qu"’il n’a eu de mérite que l’invention des complots qui n’avaient pour but que d’éliminer l’élite guinéenne."

Son président, le fils de Fode Ba Keita mort au Camp Boiro, le défunt fondateur des ballets africains de Guinée Sidiki Ba Keita a déclaré à la BBC que "Sekou Touré n’a pas respecté la ligne qui était édictée à l’indépendance."

" Par exemple, on va vous parler du complot de Petit Touré, c’était un acte simple de création de parti qui a été qualifié de complot, il y’a eu le complot des syndicats des enseignants. Nous reprochons justement le fait d’avoir trahi les aspirations du peuple de Guinée", a-t-il reproché au père de l’indépendance guinéenne.

Il n’a jamais été établi si ces incidents doivent être considérés comme des complots ou non, d’où les divisions observées dans la commémoration de la disparition du célèbre disparu.

L’association entend continuer à se battre pour une commission vérité et justice.

Ahmed Sekou Touré était un homme craint en Guinée mais son épouse a dit à la BBC qu’il était "un époux exemplaire et un père affectueux soucieux de son peuple."

"C’était un homme très très occupé dit-elle, mais il avait toujours un petit moment pour sa famille et il savait écouter", a précisé André Touré.

"Ce qui m’a frappé c’est sa franchise, son amour pour son peuple. J’ai vu mon mari parce qu’il était syndicaliste et il est resté syndicaliste jusqu’à la fin de sa vie", a raconté Madame Touré.

La célébration de la disparition de Sekou Touré par sa famille et le parti qu’il a créé, sera marqué par la lecture du saint coran à la mosquée Faysal de Conakry et une conférence sur la vie du disparu.

Source: BBC

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×