Sommet OMVS : Alpha Condé pour une organisation plus sensible à l'attente des populations

Index 169

Le président guinéen Alpha Condé a plaidé mercredi à Conakry pour une Organisation pour la mise en valeur du Sénégal (OMVS) davantage tournée vers la satisfaction de l’attente des populations dont il a particulièrement souligné la légitimié de l'aspiration à ‘’un mieux-être’’.

Le président guinéen Alpha Condé a plaidé mercredi à Conakry pour une Organisation pour la mise en valeur du Sénégal (OMVS) davantage tournée vers la satisfaction de l’attente des populations dont il a particulèment souligné la légitimié de l'aspiration à ‘’un mieux-être’’.

Le temps presse par rapport à tous les changements en cours et les populations riveraines sont devenues plus nombreuses et leur légitime soif de mieux-être se fait pressant, a notamment dit M. Condé à l'ouverture du Sommet des Chefs d'Etat des pays membres de l' (OMVS).

S'exprimant en présence de ses homologues Macky Sall du Sénégal, Ibrahima Boubakar Keita (IBK) du Mali et Ould Abdel Aziz de la Mauritanie, le président guinéen a relevé qu'''il est plus que crucial, après plus de quarante ans, que l'OMVS trouve maintenant un mode de financement autonome pour soulager le budget de nos Etats''

Dans son discours de bienvenue, le président Condé a salué son homologue Mauritanien pour la qualité de son leadership après ses deux ans à la tête de l'OMVS.

‘'En tant que pays de naissance du fleuve Sénégal et de beaucoup d'autres cours d'eau transfrontaliers, la Guinée a pleinement conscience qu'elle constitue écologiquement un enjeu important pour certains de nos pays frères de l'Afrique de l'Ouest'', a dit le chef de l'Etat guinéen.

Pour Condé, l'adhésion de la Guinée à l'OMVS a apporté à l'organisation plusieurs sites d'un potentiel hydro-électrique de près de mille mégawatts exploitables sur le fleuve Bafing.

Alpha Condé s'est également réjoui du fait que l'OMVS ait inscrit le développement local dans ses priorités, en plus de ses programmes initiaux, que sont l'irrigation et l'énergie.

En réponse, le président Ibrahima Boubakar Keita (IBK) du Mali, a expliqué les raisons de sa présence à Conakry.

‘'Je pense que 43 ans, c'est le temps de la maturité, en tout cas l'âge adulte est révolu depuis longtemps. Il s'agit maintenant de l'âge des ambitions porteuses pour que l'OMVS atteigne son projet de développement intégré de notre espace communautaire'', a-t-il dit.

Dans le même élan, Macky Sall, président du Sénégal, a dit qu'il était temps que l'OMVS fasse le point critique sur son fonctionnement pour encore plus de résultats concrets.

‘'Je rejoins le président Alpha Condé ici avec les Chefs d'Etat pour partager les moments de réflexion et surtout de décision à l'occasion de cette seizième conférence''.

Dans son discours bilan, le président de la Mauritanie, Mohamed Ould Abdel Aziz, en sa qualité de président en exercice de la conférence des Chefs d'Etat et des gouvernements de l'OMVS, s'est dit honoré d'être en Guinée pour, soutient-il, évaluer ensemble les chantiers et identifier les défis qui restent à relever.

‘'Notre présente rencontre, a-y-il souligné ; revêt une importance particulière car elle marque le 43-ème anniversaire de la création de notre organisation sous-régionale''.

L'OMVS est une organisation sous-régionale qui regroupe les pays traversés par le fleuve Sénégal, notamment la Guinée, d'où le fleuve prend sa source, le Mali, le Sénégal et la Mauritanie.
- See more at: http://www.apanews.net/news/fr/article.php?id=819171#sthash.Xb53K5GG.dpuf


Le temps presse par rapport à tous les changements en cours et les populations riveraines sont devenues plus nombreuses et leur légitime soif de mieux-être se fait pressant, a notamment dit M. Condé à l'ouverture du Sommet des Chefs d'Etat des pays membres de l' (OMVS).

S'exprimant en présence de ses homologues Macky Sall du Sénégal, Ibrahima Boubakar Keita (IBK) du Mali et Ould Abdel Aziz de la Mauritanie, le président guinéen a relevé qu'''il est plus que crucial, après plus de quarante ans, que l'OMVS trouve maintenant un mode de financement autonome pour soulager le budget de nos Etats''

Dans son discours de bienvenue, le président Condé a salué son homologue Mauritanien pour la qualité de son leadership après ses deux ans à la tête de l'OMVS.

‘'En tant que pays de naissance du fleuve Sénégal et de beaucoup d'autres cours d'eau transfrontaliers, la Guinée a pleinement conscience qu'elle constitue écologiquement un enjeu important pour certains de nos pays frères de l'Afrique de l'Ouest'', a dit le chef de l'Etat guinéen.

Pour Condé, l'adhésion de la Guinée à l'OMVS a apporté à l'organisation plusieurs sites d'un potentiel hydro-électrique de près de mille mégawatts exploitables sur le fleuve Bafing.

Alpha Condé s'est également réjoui du fait que l'OMVS ait inscrit le développement local dans ses priorités, en plus de ses programmes initiaux, que sont l'irrigation et l'énergie.

En réponse, le président Ibrahima Boubakar Keita (IBK) du Mali, a expliqué les raisons de sa présence à Conakry.

‘'Je pense que 43 ans, c'est le temps de la maturité, en tout cas l'âge adulte est révolu depuis longtemps. Il s'agit maintenant de l'âge des ambitions porteuses pour que l'OMVS atteigne son projet de développement intégré de notre espace communautaire'', a-t-il dit.

Dans le même élan, Macky Sall, président du Sénégal, a dit qu'il était temps que l'OMVS fasse le point critique sur son fonctionnement pour encore plus de résultats concrets.

‘'Je rejoins le président Alpha Condé ici avec les Chefs d'Etat pour partager les moments de réflexion et surtout de décision à l'occasion de cette seizième conférence''.

Dans son discours bilan, le président de la Mauritanie, Mohamed Ould Abdel Aziz, en sa qualité de président en exercice de la conférence des Chefs d'Etat et des gouvernements de l'OMVS, s'est dit honoré d'être en Guinée pour, soutient-il, évaluer ensemble les chantiers et identifier les défis qui restent à relever.

‘'Notre présente rencontre, a-y-il souligné ; revêt une importance particulière car elle marque le 43-ème anniversaire de la création de notre organisation sous-régionale''.

L'OMVS est une organisation sous-régionale qui regroupe les pays traversés par le fleuve Sénégal, notamment la Guinée, d'où le fleuve prend sa source, le Mali, le Sénégal et la Mauritanie.

Source: APA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site