“Sortie réussie” de Mme Condé au sommet des Premières dames à Los Angelès

img-22101-e1365713318401.jpg

L’épouse du chef de l’Etat guinéen Madame Djéné Kaba Condé a effectué du 1 au 5 avril dernier une visite de travail aux Etats-Unis où elle a assisté en sa double qualité de Première dame et présidente fondatrice de l’ONG (FCDK-PROSMI), au deuxième sommet des Premières dames d’Afrique.

Sommet organisé par l’Ong américaine US Doctors For Africa (Docteurs Américains Pour l’Afrique) et centré essentiellement sur les problèmes de santé, de femme et de développement.

 

Outre Madame Condé, le sommet a connu la participation des Premières dames du Niger, du Benin, du Mali et de la Namibie.

 

Des représentants de gouvernements, de la société civile et du secteur privé de plusieurs pays du continent ainsi que de nombreuses célébrités du cinéma et du public américain y étaient aussi présents.

 

S’adressant à la conférence, l’épouse du chef de l’Etat guinéen a mis l’occasion à profit pour parler des progrès enrégistrés en Guinée dans le cadre des Objectifs du Millénaire pour le Développement en matière de santé maternelle.

 

“Cet engagement de la Guinée dans l’amélioration de la santé maternelle et infantile s’est d’ores et déjà concrétisé à travers plusieurs mesures phares parmi lesquelles figurent la gratuité des soins obstétriques et néonataux et la gratuité des médicaments antirétroviraux.»

 

Mais en dépit de ces resultats, a t-elle ajouté, “il reste encore des lacunes dans la couverture médicale des femmes et des enfants et la campagne d’amélioration doit être de longue durée pour aboutir à tous les objectifs visés”.

 

La Première dame de Guinée a insisté sur la nécéssité de multiplier les efforts tant au niveau de l’Etat que du secteur privé.

L’occasion donc pour l’épouse du chef de l’Etat de parler de son organisation, la (Fondation Condé Djènè Kaba PROSMI) pour la promotion de la santé maternelle et infantile en Guinée.

 

En place depuis mars 2011, celle-ci affiche plusieurs objectifs parmi lesquels figurent en premier lieu:

 

- l’accès des mères et des enfants aux soins médicaux,

 

- réduire la mortalité,  et protéger les femmes,les enfants contre les violences,

 

- doter les structures de santé en équipements et matériels pour la prise en charge des soins maternel et infantile,

 

- sauvegarder la paix et l’unité nationale dans la démocratie.

 

La Première dame a par ailleurs lancé un appel à la communauté internationale en général et au peuple américain en particulier, afin qu’ils aident la Guinée et les autres pays africains à se doter des structures de santé et des médicaments, pour alléger la souffrance des femmes qui, selon elle, constituent le pillier de la famille africaine.

 

En marge du sommet, Madame Condé a eu une série de rencontres de haut niveau avec des personnalités du monde politique, économique et des arts de Californie, pour établir des contacts qui pourraient se reveler prometteur à l’avenir pour le pays.

 

C’est ainsi qu’elle s’est entretenue avec  l’honorable Karen BASS, membre du groupe parlementaire américain sur l’Afrique.

 

Au cours de cet entretien, la Première dame a évoqué des possibiliités de renforcement des liens politiques et économiques entre les Etats-Unis et la Guinée, en proposant notamment de multiplier les visites de dignitaires américains en Guinée.

 

La Première dame de Guinée a également accordé une entrevue à Madame Françoise Lionnet, Directrice du centre d’études africaines  de l’UCLA (University of California –Los Angelès).

 

Ensemble, les deux responsables ont convenu d établir des relations entre  l’UCLA et les institutions universitaires de Guinée pour ainsi favoriser des échanges culturels et scientifiques.

 

Auparavant, Madame  Condé avait reçu le lundi 1er avril 2013 la communauté guinéenne  de Los Angelès.

 

Aucours de cette rencontre, elle a rappelé que son statut de Première dame la plaçait au-dessus des clivages politiques et ethniques et qu’elle œuvrait pour le progrès social et le développement  de tous les Guinéens.

 

Selon Madame Djènè Kaba Condé, la Guinée compte beaucoup sur ses fils vivant à l’étranger, particulièrement ceux de Los Angelès.

 

Elle a invité ces derniers à apporter leur contribution au développement du pays, notamment dans les domaines de génie civil ou de hautes technologies, spécialités de l’économie californienne.

 

Selon les observateurs, ce voyage premier du genre de Madame Condé à Los Angelès, a  été une reussite tant par sa participation aux travaux du sommet que par les contacts obtenus sur place.

 

Contacts qui ont permis de jeter les bases des relations entre l’Etat de Californie et la Guinée et contribué à rehausser l’image de marque du pays.

 

A rappeler que la Première dame était accompagnée d’une délégation comprenant un médecin, sa secrétaire particulière et dame de compagnie, et son aide de camp.

 

L’ambassadeur de Guinée aux Etats-Unis M. Blaise Cherif, le conseiller politique de la mission M. Fodé Camara ainsi que le consul honoraire de Guinée en Californie M. Jordan Garcia étaient également aux côtés de Madame Condé.

 

C’est donc une Première dame souriante et détendue qui a ètè raccompagnée à l’aéroport international de Los Angelès par l’ambassadeur  Cherif  et son équipe, le vendredi 5 avril, à destination de la capitale guinéenne via Paris, une ville où elle a vécu pendant plusieurs années.  AlloConakry

 

 

 

Alsény Ben Bangoura

Source: Allo Conakry

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×