Ouverture de la commission mixte guinéo- russe avec en toile de fond la crise à l'Usine d'Alumine de Fria

image-10.jpg
 
La grande commission intergouvernementale mixte guinéo- russe a débuté samedi à Conakry, avec en toile de fond la crise qui secoue l'usine d'Alumine de Fria située à Fria, ville guinéenne à 160 km au nord-ouest de Conarky.

Au nombre des sujets inscrits au menu de ce conclave guinéo- russe qui s'étalera en deux jours, figurent des questions d'ordre économique, scientifique, technique et commercial, selon une source proche du ministère guinéen de la coopération internationale.

Pour cette première journée, il sera particulièrement question d'évaluer l'état de mise en œuvre des décisions et recommandations de la précédente session qui s'est tenue en Russie avant d'examiner des perspectives pour les prochaines années.

« A la fin de cette session, nous attendons que des accords soient passés, que les deux parties puissent identifier des domaines de croissance, des opportunités de coopération qu'ils vont développer durant les deux prochaines années », a-t-il ajouté.

Cette commission mixte se tient à un moment où les Russes, propriétaires de l'Usine d'Alumine de Fria sise en Basse Guinée sont en conflit avec les employés, depuis plus d'un an.

Le 8 avril 2013, la ministre guinéenne de la fonction publique, s'exprimant lors d'un meeting de sensibilisation des travailleurs à Fria, ville minière à 160 kilomètres de Conakry, a promis d'exposer leur problème pendant la commission mixte Guinéo- Russe.

Cette unité industrielle productrice d'alumine appartient à la compagnie Russe, RUSAL qui est le géant mondial de l'aluminium dont le siège social est basé à Moscou.

Mais depuis avril 2012, toutes les activités y sont arrêtées en raison d'un conflit lié à l'amélioration des conditions de vie, qui oppose la direction générale à ses travailleurs.

L'usine de Fria, habituée aux dividendes de l'exploitation minière, est menacée de récession aujourd'hui, puisque ne pratiquant aucune activité génératrice de revenus.

Source: apanews

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site