Trente journalistes guinéens à l'école de l'investigation dans le secteur de l'eau

Index 6

Une trentaine de journalistes guinéens sont depuis trois jours initiés, à Kindia, ville à 135 kilomètres à l’Est de Conakry, aux techniques d’investigation dans le secteur de l’eau en Guinée, en vue de renforcer leurs capacités.

Axé sur le thème « la promotion de l’intégrité dans le secteur de l’eau », l’objectif de la formation est de permettre aux hommes de médias de relever les dysfonctionnements signalés dans le secteur de l’eau en les outillant de techniques d’investigation.

Pendant trois jours, les participants discuteront des techniques d’investigation et de la gestion des points d’eau.

Selon l’organisateur, Samory Keita, l’amélioration de la desserte en eau potable en Guinée a commencé par les réformes opérées en 1984 dans sept (7) villes du pays, dont Conakry, la capitale.

« Ainsi, moins de 40% de la population urbaine était desservie en eau potable, environ 12 000 abonnés dont 9 000 à Conakry et 3 000 à l’intérieur du pays. Moins de 50% des demandes de branchement étaient satisfaites ».

Prenant l’exemple de Conakry, avec plus de 2 millions d’habitants, M. Keita soutient que la capitale a connu, en 2008, par exemple, un véritable déficit de production estimé à 88 000 m3/jour.

En réponse, Domba Traoré du gouvernorat de Kindia a laissé entendre que la fourniture de l’eau potable aux populations guinéennes demeure l’une des priorités des nouvelles autorités.

« Qualifiée de château d’eau de l’Afrique de l’Ouest, la Guinée fait paradoxalement face à un déficit d’eau potable », a-t-il déploré.

Source: APA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site