Trois partisans de Alpha Condé font dissidence

Sil

Trois alliés du président Alpha Condé viennent de prendre leur distance avec la majorité présidentielle, en lançant le Front uni pour la démocratie (FUD), un mouvement qu’ils veulent situer au centre du jeu politique guinéen, a-t-on appris lundi à Conakry.

Mamadou Sylla, Papa Koly Kourouma et Alhousseyni Makanéra Kaké, respectivement président de l’Union démocratique de Guinée (UDG), ancien ministre de l’Energie et président du parti Générations pour la réconciliation, l’union et la prospérité (GRUP), et ancien ministre de la Communication, ont fait dissidence depuis Paris.

Ainsi, ils ont fait savoir qu’ils se démarquaient de la majorité présidentielle, sans pour autant rejoindre l’opposition guinéenne, dont ils disent ne pas partager les idées.

Soulignant qu’ils se situent au centre, ils ont fait part de leur désir de rallier d’autres forces politiques à leur mouvement, dans la perspective des élections communales et communautaires prévues pour octobre 2016.

Ce faisant, ils ont rencontré samedi dernier Lansana Kouyaté, ancien Premier ministre et leader du parti PEDN, à sa résidence parisienne. Rien n’a filtré de la rencontre même si les rumeurs les plus folles alimentent la chronique dans la capitale guinéenne. Et pour cause, a Conakry, on n’est pas sans savoir que Kouyaté et Alpha Condé ne sont plus en bons termes depuis la fin de la présidentielle de 2010.

Certains observateurs pensent que ce front regroupe en réalité d’anciens alliés du président, frustrés par le fait qu’ils ne seraient plus dans les grâces du président Condé.

Mamadou Sylla, président de l’UGD et homme d’affaires, a confirmé cette hypothèse, en reconnaissant clairement dans un entretien accordé à un journal local, qui paraît en ligne, «être un homme frustré par les promesses non tenues par le président », qui lui avait promis de rembourser ses « dettes », dues par l’Etat guinéen.

Selon lui, des engagements avaient été pris par le chef de l’Etat à la veille de la présidentielle de 2010 dont l’issue avait consacré la victoire de Alpha Condé sur son principal challenger Cellou Dalein Diallo.

Source: APA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site