Une campagne de vaccination est en cours pour 3 millions d’enfants dans les pays touchés par Ebola

Imagescavxwx1s

Pour la première fois depuis le début de l'épidémie d'Ebola, la Guinée, le Libéria et la Sierra Leone mènent d'importantes campagnes nationales pour protéger des millions d'enfants contre des maladies évitables mais potentiellement mortelles.

Tandis que se déroule du 24 au 30 avril la Semaine mondiale de la vaccination, les trois pays les plus touchés par Ebola ont pour objectif de vacciner plus de trois millions d'enfants contre des maladies comme la rougeole et la polio via des campagnes appuyées par l'UNICEF prévoyant la distribution de vaccins et la formation et le déploiement de milliers d'équipes de vaccination.

« Alors que les efforts se poursuivent pour réduire à zéro le nombre de cas d'Ebola, il est essentiel que les services de santé de base soient rétablis, » affirme Manuel Fontaine, le Directeur régional de l'UNICEF en Afrique de l'Ouest et centrale. « Le renforcement des programmes de vaccination qui ont été perturbés par l'épidémie permettra de sauver des vies et d'éviter que les avancées en matière de santé réalisées dans ces pays avant l'épidémie ne soient réduites à néant. »

En Sierra Leone, une semaine de la mère et de l'enfant commence aujourd'hui, avec une distribution de Vitamine A, de comprimés de déparasitage et des examens de dépistage de la malnutrition. Plus de 10 000 vaccinateurs et distributeurs vont effectuer du porte-à-porte dans le pays afin d'assurer ces interventions, qui comprennent également des mises à jour pour les bébés de 0 à 23 mois ayant manqué leurs vaccinations de routine. En mai, une campagne de vaccination pour 1,5 million d'enfants de moins de cinq ans couvrira la rougeole et la polio.

Une campagne nationale contre la rougeole a été lancée en Guinée le 18 avril pour vacciner 1,3 millions d'enfants âgés de six mois à neuf ans. Près de 100 000 enfants ont été vaccinés lors d'une première intervention contre une épidémie de rougeole datant de février. L'UNICEF a également mené des campagnes de sensibilisation communautaire afin d'informer le public de la sûreté des vaccins.

Au Libéria, une campagne pour assurer la vaccination contre la rougeole et la polio de plus de 700 000 enfants de moins de cinq ans est prévue du 8 au 14 mai. L'UNICEF a fourni plus de 750 000 doses de vaccins contre la rougeole, et, avec ses partenaires, est en train de former plus de 3 000 vaccinateurs et responsables de santé des comtés. L'UNICEF travaille également avec le Gouvernement du Libéria à des efforts nationaux de mobilisation sociale afin de faire connaître la campagne.

Comme les campagnes de vaccination se déroulent alors que la menace d'Ebola persiste, les vaccinateurs suivent des protocoles stricts, notamment l'utilisation de tenues de protection, comme des gants et des blouses, ainsi que le lavage des mains régulier.

Plus de 26 000 cas d'Ebola et 10 000 décès ont été signalés dans les trois pays où l'épidémie a affaibli des systèmes de santé déjà fragiles en perturbant les interventions de santé de routine.

Source: UNICEF

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×