Victoire saignante du « débrouillardise » : l'«Arc» récolte ce que l'«Alliance» a semé !

 

Il faut toujours avoir le courage de voir la réalité en face car on ne construit rien de solide en se mentant à soi-même. L’ « arc-en-ciel » a réussit son coup et Alpha Condé « va prendre la Guinée non pas là où Sékou Touré l’a laissée mais au point où Sékouba va l’abandonner » !

En effet, par un décret « ethno militaire » du Général Konaté, le chef du RPG va diriger une RPG  (République « populaire » de Guinée). Je vous invite à reprendre 3 petits articles que j’ai publiés en octobre dernier (« Voter ou voler ? », « vices trop visibles… » et « Intox en Guinée… »)  dans lesquels j’ai rappelé que tout a été organisé pour remettre la Présidence de la République à Alpha Condé.

Je ne reviendrai pas sur l’itinéraire d’un politicard gâté mais je salue la combativité d’un homme repêché au 1er tour (au détriment de Sydia Touré) alors qu’on le croyait irrémédiablement noyé puis remorqué à bon port aux fins de l’installer au palais de Sékoutouréya.

Sur le plan personnel, la réussite d’Alpha Condé est tardive mais totale. Son problème n’est plus d’être président mais de le rester puisque la Cour Suprême va certainement confirmer les résultats de la CENI. Tout au plus jouera-t-elle sur leurs parties décimales mais ce qui est fait est fait. On ne gagne pas une présidentielle un peu ou beaucoup, on la gagne ou on ne la gagne pas du tout. Ce qui est bon pour Condé l’est-il pour la Guinée ? Rien n’est moins sûr !

Aujourd’hui Alpha Condé est un Président de Guinée dans la mesure où il a réussi à s’imposer à nous tous. Sera-t-il le Président de la Guinée, donc de tous les Guinéens, ou de certains seulement ? C’est une question fondamentale car si régner est une chose, gouverner en est une autre. Pour le moment, le règne d’Alpha condé commence dans le sang et c’est le pire des signes. Il n’y a pas qu’à Conakry qu’on vit une atmosphère d’ « Intifada » mais en Moyenne Guinée également : d’un côté des jeunes désarmés qui jettent des pierres et de l’autre, des tireurs armés et casqués pour lesquels neutraliser équivaut à tuer.

Le « Pr. » Alpha Condé ne fait pas que des leçons aux Peulhs, il leur donne des devoirs à la maison, les obligeant à y rester. Le drame que vit la communauté peuhle est qu’elle n’est même plus à l’abri dans son propre « bantoustan » : ses fils sont tués et ses filles violées au cœur même du Fouta dans le silence coupable de la Communauté Internationale qui ne se préoccupe même pas de ce qu’elle finance. Le criminel Sékouba Konaté ne fait rien et l’« élu » Alpha ne dit rien, signe de leur accord. Une guerre non déclarée est faite à une communauté accusée de tous les maux du pays.

Peut-on dire que l’« antifoulanisme » se généralise de Boké à Yomou? Je ne le crois pas, du moins pas pour le moment. On ne parle pas de violence entre partisans de Cellou et partisans de Condé mais de répression des forces dites de l’ordre contre les Peulhs présentés comme les seuls électeurs de Cellou. Pour Alpha Condé et certains de ses proches (pas tous ses électeurs !) il ne suffit pas de « battre dans les urnes » un adversaire perçu comme ennemi, il faut battre dans les rues et dans leurs concessions tous les électeurs supposés du « battu ». Quand, avec toutes les magouilles alphanumériques ( ça ne s’invente pas !), fraudes et intimidations orchestrées par un appareil ethno militariste, aussi partial que violent, on n’arrive pas à engranger 53% des votants, il ne faut pas prendre de risques pour les prochaines consultations électorales. Serait-ce une forme de solution finale ?

Pourtant Cellou aurait pu gagner cette élection présidentielle mais avoir des atouts ne suffit pas et nous venons d’assister à la victoire de la détermination (qui suppose toujours un effort et des moyens) sur l’envie (qui peut se cantonner au désir!).J’avais parlé du tout-terrain d’Alpha et de la voiturette de Cellou. Je peux encore parler de l’épée tranchante du premier et du bouclier fissuré du second. Alpha Condé a su donner des coups là où il fallait et au moment où il fallait ! Cellou Dalein était sur la défensive et ne voyait pas tous les coups qui venaient. Condé s’est appuyé sur le général guinéen Konaté ainsi que sur les généraux sahéliens Traoré, Cissé et Sangaré et s’est fait aidé par les civils locaux Doré, Kouyaté et Damé. Quand on a dans son camp ces personnes et d’autres services (Finances, CENI, MATAP, FOSSEPEL, etc.) on peut passer électoralement de moins de 19% à plus de 52% si l’adversaire n’est pas réactif. La surprise est plutôt de n’avoir pas eu de score à la soviétique !

Face à la stratégie cynique mais payante de l’ «Arc» disposant décidément de plusieurs cordes que pouvait peser la tactique décevante de l’«Alliance», architecte insolite de sa propre défaite ? Pendant que Condé, aussi aventurier que politicard, était astucieusement pris en main par un clan déterminé, Cellou, plus technocrate que politicien, était solidement pris en otage par des conseillers incompétents qui ne pensent qu’à manger sans avoir la moindre idée de la cuisine proposée.

N’est-il pas significatif de constater que dans son premier discours « présidentiel » Alpha Condé félicite Cellou ? On ne félicite pas un perdant; tout au plus, on lui tend la main ! En réalité Alpha s’est félicité de la mollesse de l’ « Alliance » dans la mesure où c’est lui qui avait la maîtrise du calendrier! Alpha Condé a attendu d’être prêt (la certitude de la victoire) pour aller aux élections. Il a patienté pendant 4 mois mais quelle moisson ! Lui, il n’a pas les côtes molles, si vous voyez ce que je veux dire !

Pourquoi l’ « Alliance » a-t-elle perdu ? Les raisons en sont multiples et les suivantes, liées, suffisent :

 a)      sur le fond :

D’abord une grossière erreur d’appréciation : quand on a 43% au premier tour, on n’a pas que 7% à rattraper au second tour mais obtenir au moins 50% et une voix pour gagner car les compteurs sont toujours remis à zéro et les consignes de votes ne sont pas toujours respectées. L’arithmétique électorale est aussi sociale.

 

Ensuite une absence incompréhensible de campagne de proximité. La Guinée Maritime ne se laisse pas séduire par l’indifférence; elle a besoin d’être conquise et son conquérant a été Condé. Dans un endroit on n’écoute que les siens. Un Sampil est certainement plus écouté à Boké qu’à Mandiana. Il aurait fallu trouver un Magassouba pour Siguiri !

 

Enfin, un mauvais choix des conseillers. On peut écouter de grands entrepreneurs instruits et dynamiques mais pas de gros commerçants qui ne pensent qu’à des containers. Les conseillers efficaces se retrouvent parmi les diplomates, les juristes, les informaticiens, etc.

 

b)      sur la forme :

Je m’excuse à l’avance car je sais que je vais choquer certains. Le fameux « pouto » (bonnet brodé) revêt une connotation trop peuhle. Mettez-vous à la place d’un Soussou, d’un Malinké ou d’un Forestier qui serait entouré d’une masse de militants portant ce « pouto » et ne s’exprimant qu’en peulh ! Nous sommes dans le cadre d’une élection nationale et non dans celui d’une confrérie maraboutique du Fouta central. Le « pouto » est beau mais je me rends compte que la beauté peut faire peur ! 

Par ailleurs, les sympathisants de Cellou ont manqué de finesse. Par leurs « troupeaux de motos », ils ont agacé par le bruit d’autres Guinéens qui n’ont vu en eux que des arrogants. Certains commerçants avaient qualifié Alpha Condé de « quinquéliba » et Cellou de « sucre », non par complémentarité mais par mépris. Aujourd’hui, ils ne consommeront pas de sucre même s’ils n’ont pas de diabète.

Sans être exhaustif, j’ai dit pourquoi l’ « Alliance » a perdu. Maintenant, il faut faire en sorte qu’elle ne soit pas perdue. Il appartient à l’Ufdg, qui est une formation à l’échelle nationale, de montrer qu’elle se situe au-dessus des clivages ethniques. A vouloir trop insister sur la « foulanité » de ce parti  on rend service aux extrémistes de notre « jeune » président Condé.

Suis-je amer ? Non ! Mes propos peuvent apparaître acides mais, comme toujours, je vous salue !

 

Ibrahima Kylé Diallo, responsable de www.kylediallo.info

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×