Violences à N'zérékoré : Alpha Condé indexe le laxisme des autorités locales

images-94.jpg

Le président guinéen, Alpha Condé, en visite à Nzérékoré, capitale de la région forestière victime des dernières violences ethniques meurtrières, a pointé du doigt le laxisme des autorités locales dans la gestion des affrontements.

S'exprimant devant ses partisans à la Maison des jeunes de N'zérékoré, M. Condé a fait allusion à l'ampleur des dernières violences ayant fait près de 95 morts et une centaine de blessés, selon le dernier bilan officiel. 

Alpha Condé accuse à ce propos l'autorité locale, qui n'a pas joué son rôle, a appris APA lundi de bonnes sources. 

« Et l'Etat étant absent, le déploiement des forces de l'ordre n'a pas été à la hauteur des violences », a-t-il dit tout en promettant que l'Etat sera désormais présent à tous les niveaux du pays. 

Dans la foulée, le Chef de l'État guinéen a estimé que les détracteurs du changement qu'il a réussi à instaurer sont à la base de la manipulation des citoyens. Il a invité à ce propos les sages, jeunes et femmes de N'Zérékoré, à se poser la question de savoir pourquoi toutes ces violences dans leur région. 

Il a en outre insisté sur la nécessaire cohabitation pacifique entre les Guerzé et les Koniankés qui peuplent principalement la région, les appelant à travailler main dans la main dans les organisations et associations de la Guinée-Forestière.

Source: APA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×