30 millions de dollars us pour réformer la fonction publique guinéenne

Ministere fp 620x400

Le coût des réformes engagées par le gouvernement guinéen en faveur de la modernisation de l’administration publique coutera 30 millions de dollars us, a révélé le ministre guinéen de la Fonction publique et de la réforme administrative, Sékou Kourouma.

Dans un entretien accordé à une radio locale, Kourouma a expliqué que cette réforme va porter sur la création d’une école nationale d’administration, pour mieux former les commis de l’Etat, notamment les administrateurs territoriaux.

Le gouvernement guinéen s’est fixé également pour objectif d’assainir le fichier de la Fonction publique, pour en extraire les fonctionnaires fictifs.

Kourouma a annoncé aussi la mise en place d’une « nouvelle grille salariale plus motivante et attractive, ainsi que la création d’une caisse de prévoyance sociale », dont le but sera de prendre en charge les fonctionnaires malades ou victimes d’accidents ou autres sinistrés.

Le contrôle physique des travailleurs de l’administration publique à travers des pointeuses électroniques et un contrôle manuel, va ainsi débuter sous peu, et sera assuré par 700 recrues, qui devront dénicher les travailleurs qui ne rempliraient pas leur mission, en se présentant régulièrement, comme il se doit à leurs postes.

Cette réforme va se poursuivre jusqu’en 2017, selon Sékou Kourouma.

Source: APA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site