A Mr KONATE et Consorts...

Je vous ai déjà repondu sur le site Guineepresseinfo..Et vous récidivez en m'adressant une lettre ouverte sur Guineeactu.

D'abord je vous informe que les liens entre le Kakandé ( ma région natale ) et le Foutah ne datent pas d'aujourdhui..

En effet bon nombre de Rois du Royaume Nalou fondé par mes ancêtres ont fait leurs études coraniques au pays de Alpha Yaya Diallo , c'est le cas notamment de DINAH SALIFOU et de mon arrière Grand- père Coco Baba Sampil, son premier Ministre.

Feu mon ami ( Paix à son âme ) et grand-frère Ibrahima Baba Kaké vous l'aurait confirmé de même que mon cousin Zainoul Abidine Sanoussi ( Paix à son âme aussi) qui a consacré sa thèse d'histoire sur le Royaume Nalou en 1967.

Après ce bref rappel historique je tiens à vous rappeler que j'ai été Président de la Section du RPG - France et j'ai combattu avec d'autres compatriotes la politique de Feu Lansana Conté, ORIGINAIRE comme moi de la Basse-Côte. Je me suis aperçu de ma naïveté en découvrant que la plupart des militants de ce parti en " voulaient" non pas à l'Homme ( Conté ) mais à son ethnie accusée d'avoir assassiné Diarra Traoré. Je vous avoue que beaucoup de Guinéens ont condamné cet acte , surtout l'image de Diarra nu et " attaché " comme un animal. Personnellement, je n'ai pas visionné cette vidéo jusqu'au bout vu l'horreur et le dégout que ces images m'inspiraient.

Je rendis ma démission du RPG en juillet 1994 pour ne militer dans un Parti politique qu'en Avril 2010 suite à mon élection comme Président de la Section NGR- France .Cependant mes relations avec Alpha ont toujours été bonnes . Pour preuve nous nous téléphonions souvent notamment lors du décès de notre frère BSK à Paris où il me demanda de l'accompagner pour présenter ses condoléances. Il n 'y a donc aucune animosité entre l'Homme et moi.Faut-il vous rappeler qu'il est né à Boké et qu'il m' appelle, " mon neveu " ?

Beaucoup d'entre vous ignorent ces faits d'où les attaques verbales dont je suis l'objet à chaque parution de mes articles sur les sites guinéens.Certains vont jusqu'à faire des insinuations sur ma vie privée, voire me traiter de Malinképhobe.

Vous ne supportez aucun débat contradictoire .Arc-boutez sur vos certitudes , toute dénonciation de la politique de ce nouveau pouvoir par n'importe quel guinéen est un blasphême à vos yeux.A cela s'ajoute un tribalisme indigne du 21è siècle.En effet croyez- vous salutaire pour la Haute- Guinée de se mettre à dos toutes les autres ethnies de notre pays en acceptant sans aucune dénonciation des fils de cette région hormis les Doyens Ansoumane Doré et Lamine Camara, des nominations à tous les postes-clé de l'administration guinéenne ?

Du pseudo empoisonnement de vos militants par ceux du l'UFDG à la chasse à l'homme organisée dans certaines villes de notre pays contre une certaine communauté et que vous refusez de dénoncer sur nos sites au motif que le pouvoir que vous exercez depuis ces élections présidentielles sont un DON de DIEU et que toute opposition est bannie au bled : Interdiction de toute manifestation des partis politiques de l'opposition, baillonnement de la presse, viol de la Constitution et de toutes nos Lois , Exil forcé de certains leaders de cette même communauté..

Non , Mr Konaté ..Je ne peux ( et je ne suis pas le seul ) accepter cette conception de la politique qui tôt ou tard entrainera notre pays dans le chaos.Est-ce votre souhait ? Je n'ose le croire. Alors je vous invite à cesser vos attaques personnelles contre ceux qui ne pensent pas comme vous.

Faites pression sur ce Pouvoir et surtout sur votre Coordination régionale afin que cessent toutes ces dérives dictatoriales qui risquent un jour de se retourner contre vous.

Je ne suis pas responsable de l'ethnocentrisme que VOUS AVEZ CREE en Guinée.Vous accusez les AUTRES en faisant fi des conséquences de vos actes.Vous vous attaquez aux conséquences en occultant les CAUSES..Pour preuve, lorsqu'une Coordination affirme tout haut que nul ne peut diriger notre pays que ses FILS c'est CONSIDERER les autres enfants de ce pays comme des SOUS-HOMMES . Tout notre problême est dans cette conception de la politique à savoir La Suprématie prônée par cette coordination sur les autres régions de notre pays. Cette volonté de DOMINATION est inacceptable et condamnable et je m'y opposerai comme beaucoup de nos compatriotes.

Je termine en vous disant que je m'attends à d'autres insultes ...en réponse à cette lettre.Je n'attends pas autre chose de la part des personnes qui portent des oeillères et qui refusent de voir la vérité en face. Ce débat est clos en ce qui me concerne.

Fraternellement et sans Rancune....

 Mohamed Sampil

Image de la cour du roi Dinah Salifou:    Dina Sampil.pdf


Pour mieux comprendre le sujet, voici la lettre ouverte de Mr Moussa KONATE adressée à Mr SAMPIL sur le site Guineeactu.com

Au sujet de l’article « Ah ces Peuls (pardon Somaliens) ! » de Mohamed Sampil

M. Sampil, j'accueille à bras ouverts votre violence verbale et me mets au "garda bou" comme le dirait mon regretté grand-père, tirailleur sénégalais. Mais avant, je tiens à faire quelques précisions.

Je ne ferai pas comme vous en prônant par réaction épidermique. À moins que je ne m’abuse – et cela m’étonnerait ‒ je crois savoir que nous sommes dans un débat d'idées. Il ne faut pas s'y dérober par certaines réactions. Vous me faites un procès d'intention en me culpabilisant par association. J'accepte volontiers.

Vous nous traitez d'animaux mes "semblables" et moi ! Cela démontre encore que l'on peut être âgé sans être sage. Vous dites que nous ne sommes pas faits pour vivre ensemble ! Soit. Mais, je crois plutôt que c'est vous qui devez faire preuve de retenue. Le jugement de la masse est impérieux et implacable.

Votre combat est sans fondement parce que votre soi-disant "soutien" à la communauté peuhle est un soutien de façade. Vous voulez, comme déjà un certain nombre de pionniers, faire de cette communauté un tremplin pour des fins politiques éminemment égoïstes. Puisque vous ne rapportez nullement l’opinion de ladite communauté mais ce que vous souhaitez lui faire croire. D’une façon ou d’une autre, on se sert toujours de cette communauté comme tremplin politique, et c’est ce que d’autres ne semblent pas comprendre. J’espère que ce n’est pas votre cas

Vous faut-il sacrifier une ethnie entière à ces fins ? Croyez-vous vraiment que les oppositions croisées des ethnies guinéennes servent ces fins obscures ? Encore une fois, je vous invite à vous investir dans l'enseignement des valeurs citoyennes. Est-ce trop demander ? Peut-être !

A M. Gandhi, qui me demande ce que j'ai fait, je dirai d'abord que j'étais sur ce site avant vous ou du moins avant que vous ne commenciez à y publier des articles. J'y ai contribué avec des commentaires mais aussi avec des articles qui y sont encore archivés. Je suis écouté chaque semaine par 2 à 3 mille compatriotes sur les différentes antennes de radios communautaires aux USA et ceux qui m'écoutent connaissent mes convictions. Ils savent ce que je représente et suis en termes de citoyen et de patriote objectifs.

Au fait, nous ne sommes pas obligés d'aller à la même école et ne sommes pas obligés de nous aimer mais, nous avons une obligation commune, celle de rendre notre pays vivable en mettant nos égos de côté tout en pensant à nos enfants qui sont nés ici (diaspora) et qui n'ont pas souhaité naitre peulh, malinké, soussou, toma ou guerzé. Ces concepts de division sont AUSSI l'œuvre des "éclairés" que nous sommes. Le débat ethnique n'a jamais été mon problème et ne le sera jamais.

Pour les autres comme AOT, qui me trouvent "simplet" dans tous les domaines, je lui dirai que la simplicité est pour moi une des vertus les plus nobles qui soient. Je dois également lui rappeler comme je l'ai fait pour M. Gandhi, que j'étais sur le net avant lui, j'ai publié des articles, j'ai écrit des commentaires et par-dessus tout, ma vision n'a jamais été singulière ou sélective mais générale et plurielle.

Le citoyen, c'est aussi celui qui a des principes. Certes je n'écris pas mensuellement pour préparer une éventuelle descente dans le landernau politique mais je participe à ma manière au débat politique.

M. Sampil et vous, m'en voulez parce que je m'appelle Konaté et il faut créer la culpabilité par association. Que vous le vouliez ou non, ce nom me portera toute ma vie, et mieux, je ne demande pas à être aimé, je veux juste que l'on retienne l'utilité de ce que j'avance si c'est profitable à la nation. Donc retenez, Kötö AOT, que je ne fais rien en catimini, j'ai toujours signé avec mon nom, ma ville pour dire et montrer que je ne suis pas dans le maquis. Je ne prétends pas être un Dallai Lama, je suis juste ce citoyen guinéen soucieux, mais peut-être pas autant que vous les "illuminati". Que la lumière de la sagesse et la bonne mesure apaisent vos cœurs afin que la nation guinéenne soit et se consolide. Mes respects

Moussa Konaté

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. mohamed sampil 23/08/2011

Mr Konaté...Publiez l'article dans lequel vous avez condamné les massacres de Peuls en Haute-Guinée, ensuite on pourra " éventuellement" débattre..Les slogans creux sur l'unité ou la Guinée est une famille sonne faux dans vos écrits et vos prises de postion..Alors basta.Je vous dis que ce débat est clos en ce qui me concerne..

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site