A propos du dialogue guinéen

Sans titre 79

La part belle aux principaux partis, certes, des arrangements avec les lois du pays, peut-être, mais pour avoir appelé de tous mes vœux ce dialogue et fait des propositions dans ce sens, je ne peux me dédire en désapprouvant les accords qui en sont sortis.  Et, à partir du moment où on accepte le principe d’un débat parallèle à ceux de l’institution représentative du peuple qui est l’assemblée nationale, il ne peut en être autrement.

Désormais, la question fondamentale est comment transformer l’essai de ce dialogue pour gagner le pari de l’ancrage de la démocratie dans notre pays ?

En effet, quelles que soient les critiques contre ce dialogue, il n’en demeure pas moins positif sur le plan de la promotion de la culture démocratique en Guinée.

Pour appuyer ce qui précède, je donne trois éléments simples mais non des moindres :

  1. Des guinéens ont réussi à débattre entre guinéens avec un arbitrage guinéen. Le spectacle honteux où les représentants des institutions internationales et les ambassadeurs accrédités chez nous, aussi respectables soient-ils, étaient les seuls écoutés par les uns et les autres n’honorait aucun guinéen.

     

  2. La preuve a été faite que c’est uniquement autour de la table que les guinéens trouveront des solutions consensuelles aux problèmes guinéens. Ceci est une grande leçon pour beaucoup de militants de partis politiques qui ont besoin d’éducation démocratique. Preuve leur a été donnée que la solution des extrêmes n’est jamais un recours viable.

     

  3. La coupe de la quiétude sociale se vide peu à peu du fiel dont l’avaient remplie les extrémistes de tous bords. A présent, un débat sain et serein sur le système démocratique et le modèle de développement socio-économique guinéen a une chance d’exister.

Donc, il faut sans tergiverser appliquer les accords de ce dialogue et profiter de ce nouveau climat pour lancer un véritable débat national, au-delà des appartenances politiques, en vue de l’élaboration d’une constitution qui sera adoptée par référendum par le peuple souverain de Guinée. Ce nouveau texte devra être le document fondateur de la construction de la  nouvelle société guinéenne.

Puisse Dieu bénir la Guinée !

Laye BAMBA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site