Accord politique: Cellou Dalein Diallo (UFDG)- Sidya Touré (UFR) - Abé SYlla (NGR), pour un second tour probable le 14 août

028072010194151000000montage.jpg

L'UFR de Sidya Touré et la NGR d'Abé Sylla ont officiellement conclu un accord avec le candidat Cellou Dalein Diallo dans l'optique du second tour. La Commission électorale nationale indépendante (Céni) a proposé la date du 14 août pour l'organisation de ce dernier.

C'est le soutien de poids que le camp de Cellou Dalein Diallo attendait. À l'issue de longues négociations, le leader de l'Union des forces républicaines (UFR) Sidya Touré a finalement signé un accord avec l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) au siège de ce parti à Conakry mercredi en fin d'après-midi. Ibrahima Abé Sylla, un autre candidat malheureux du premier tour, était également présent pour signer un accord.

Le soutien de Sidya Touré (qui avait remporté 13,06% des voix au premier tour) est un apport déterminant pour Cellou Dalein Diallo.

En contre partie de son engagement, l'UFR a obtenu qu'en cas de victoire de Cellou Dallein Diallo au second tour, elle disposera de la primature, de plusieurs ministères, de la présidence du Conseil économique et social et de la Cour des comptes.

L'accord politique signé entre l'UFDG, l'UFR et la NGR stipule également que les deux derniers partis bénéficieront de 35% des postes administratifs en cas de succès électoral. A échéance plus lointaine, il prévoit enfin des désistements en faveur du candidat le mieux placé lors des futures législatives.

Le candidat de l'UFDG était arrivé en tête du premier tour avec 43,63% des voix devant  Alpha Condé (18,25%). Reste à savoir si les électeurs de Sidya Touré au premier tour suivront les consignes de leur leader au second.

Le 14 août proposé pour le second tour

La date du second tour s'est également précisée mercredi. La Céni a proposé celle du samedi 14 août selon son responsable de la communication Thierno Saïdou Bayo.

D'après lui, la Céni avait pris soin de consulter les deux prétendants sur cette date avant de la transmettre au président de la transition Sékouba Konaté.

Cellou Dalein Diallo a confirmé à Jeune Afrique mercredi que cette échéance lui convenait. La direction du Rassemblement du peuple de Guinée (RPG) d'Alpha Condé se disait également favorable à cette date, mais certains membres haut placés du parti interrogés par Jeune Afrique semblaient plus réservés.

C'est en tout cas au président Konaté que revient désormais la responsabilité de trancher.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. SANOH (site web) 29/07/2010

c'est une alliance de circonstance pour ne dire de feu de paille , car pour qui connait le peuhl il aura trahison dans le future et sydia sera ridiculisé .ce qu'il occasionera sa mort politique.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site