Alpha Condé demande une «trêve» aux grèves des enseignants

Alpha conde president et enseignant4

Le Chef de l’Etat guinéen, Alpha Condé, dont le pays est confronté à une grève qui perdure depuis quatre semaines dans les écoles, a demandé aux enseignants d'observer une «trêve sociale» pour éviter une paralysie de l’économie nationale.

Dans une allocution télévisée, lundi soir, le président Condé a regretté la série de grèves dans le système éducatif guinéen avant de se dire conscient des conséquences néfastes de ces mouvements d'humeur pour les élèves, les parents et les enseignants et l’Etat.

«Ma responsabilité première en tant que chef de l’Etat est d’être à l’écoute de tous les Guinéens et de trouver des solutions aux problèmes en vue de mettre fin à toutes les incompréhensions», a-t-il dit.

Partant de là, il a les Guinéens «à faire confiance au gouvernement» qui, a-t-il souligné, va «répondre à leur aspiration légitime dans le cadre d’un échange franc».

«Soyez assurés, a poursuivi le Chef de l’Etat, que nous continuerons à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour le bien-être du peuple, malgré les difficultés et les défis auxquels notre pays est aujourd’hui confronté».

Son adresse à la Nation intervient dans un contexte où les émissaires du gouvernement et les représentants des syndicats en grève peinent à trouver un compromis pour ouvrir les salles de classe.

Les syndicalistes réclament le paiement sans délai des 40% d’augmentation de salaire, avant d’ouvrir de véritables négociations, alors que le gouvernement guinéen brandit des contraintes budgétaires.

Source: APA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site