Alpinisme vertigineux : les Foutaniens réserveront-ils un accueil historique à un ethno hystérique ?

Selon plusieurs sources concordantes le « grimpeur » AC serait sur le point de vouloir escalader le massif montagneux du Fouta Djallon, avec pour sherpa l’ancien PM Souaré, démarcheur qui passe toutes ses matinées à rameuter, pour le compte de son maître, des « bana bana » Peulhs. Bientôt, Souaré pourra peut-être dire à AC : « baara banna ! »(Mission accomplie !).

Certains prétendent qu’Alifa aurait demandé également l’aide de l’opérateur économique Diallo Alpha Ahmadou Kourou afin d’atténuer le courroux des populations locales. Ce n’est pas facile pour AC d’affronter le regard de ceux qui sont persuadés qu’il les méprise.

Que les choses soient claires : bien qu’étant un personnage non gracieux c’est-à-dire méchant et pesant, AC n’est pas persona non grata dans le protectorat que fut le Fouta. Bien au contraire. D’ailleurs, la CEDEAO dont la Guinée est membre n’a, à ma connaissance, aucun dispositif règlementaire interdisant dans l’espace foutanien la libre circulation de bandits ou de Donzos. Dommage !

Au Fouta, le boukino-guinéen AC est chez lui. Comme le RPG c’est lui, son parti est aussi chez lui dans tout le Fouta. On n’est ni à Siguiri ni à Kouroussa où des soi-disant sages ont lancé contre les Peulhs une « fatwa ethno-kafirique ».

Je dirais même qu’AC n’a pas à « donzofier » le Fouta car  il s’y sentira plus en sécurité qu’à Kipé ou au sein de son propre gouvernement dont deux membres, Bantama et Titi, en seraient venus aux mains.

Mais attention à un éventuel piège: après le faux coup de Kipé, AC ne serait-il pas tenté d’organiser un autre faux coup au Fouta (par exemple, une vache folle spécialement dressée pour l’encorner !) et s’en servir comme prétexte pour éliminer encore des Peulhs ? N’oublions pas que nous sommes toujours dans la droite ligne du « complot permanent », cher à son prédécesseur Sékou Tordu ! AC n’est pas sain mais il faudrait qu’il revienne sauf du Fouta.

J’avais prédit (c’était trop facile) qu’AC reviendrait bredouille de sa « république sœur » du Canada qui n’est pas la Jamahiriya de Kadhafi. Que mes détracteurs nous disent ce qu’il a ramené du FOF (Forum of Family)! Autant étendre un filet de pêche dans le désert ! AC ne ridiculise pas que la Guinée en particulier, mais l’homme noir en général.

On ne construit rien sur le mensonge. La Guinée a, à sa tête un individu qui n’a jamais été en tête de quoi que ce soit de bon. Il a déçu même dans son propre camp. Il ne fait rien parce qu’il est incompétent ; il n’a rien parce qu’aucun investisseur sérieux ne lui fait confiance ; bientôt, il ne sera rien !

Je souhaite que les Foutaniens accueillent ce gratiné d’AC sereinement, sans tambour ni doundoumba, mais avec une formule sobre et ferme du genre: « Bienvenue chez toi au Fouta, toi qui m’a fait virer illégalement de chez moi à Siguiri ! ». Ensuite, qu’ils prient pour lui comme ils savent le faire pour celui qui se moque d’eux à domicile.

C’est cela la bonne éducation ; un comportement qui fait la différence entre un indigné et un indigne. Même indigné, il faut rester digne et recevoir le visiteur, qui qu’il soit. AC ne frappe pas à la porte du Fouta, il frappe le Fouta par la porte entrebâillée par des vendus locaux. Pense-t-il pouvoir humilier toute une communauté tout le temps ?

Je vous salue.

Ibrahima Kylé Diallo

I.Kylé Diallo

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site